Notre sélection de l’été 2021

LITTÉRATURE

Lavie Tidhar, Aucune terre n’est promise,
éd. Mu, 21 €

Un livre magistral sur une nation et ses frontières tant physiques qu’imaginaires. Une œuvre protéiforme qui flirte avec la politique, la science fiction et la place de la littérature. « Aucune terre n’est promise » va devenir, je l’espère, un livre important.
En tout cas il l’est pour moi.

Olivier

.

William Finnegan, Avec Mollie,
éd. du Sous Sol, 16,5 €
Un père
Sa fille
Du granit
De la sueur.
Un émerveillement vertical qui partout s’immisce
Un récit tendre et sincère d’une initiation à l’escalade.
Martin
.
Franck Chanloup, Les enchaînés,
éd. Au vent des Iles, 16 €

Premier roman dans une maison d’édition que je ne connaissais pas, par un auteur inconnu, et c’est à mes yeux une très grande réussite. L’histoire de Victor qui, à 16 ans, se retrouve au bagne de la Nouvelle Calédonie.
Franck Chanloup réussit à raconter la petite histoire dans la grande sans jamais ennuyer. C’est fort, instructif, toujours juste et étant donné la période (1872) nous croisons des gens de la Commune, c’est dire si nous sommes en bonne compagnie.
C’est toujours émouvant pour un libraire de découvrir un nouveau romancier, on a envie de l’aider, le soutenir. Et croyez-moi c’est ce que je vais faire, du mieux que je le peux.

Olivier

.

Quentin Margne, La Célébration du lézard,
éd. Le Soupirail, 15 €
Le temps d’une danse, d’une fête, d’un trip, Hector tombe et se relève dans les méandres de son inconscience. Dans cet espace liminal, il y voit son ami Ulysse, un lézard malicieux et des puissances terrestres prêtes à l’arracher à son rêve.
Un premier roman déroutant, l’expérience d’une liberté évanescente.
Martin
.

Lucy Maud Montgomery, Anne de Green Gables
éd. Monsieur Toussaint Louverture, 16,5€

La parution du T2 me redonne l’occasion de vous conseiller cette série qui va marquer mes lectures et jouer avec mon impatience jusqu’à parution de tous les volumes !

La jeune Anne a trois énormes défauts : elle est rousse, elle est plus bavarde qu’une pie et elle n’est pas un garçon. Ce n’est pas du tout ce que les propriétaires du domaine de Green Gables avaient commandé à l’orphelinat… mais il faudrait être sans cœur pour renvoyer cette petite abandonnée de tous.

Une fable intemporelle, espiègle et lumineuse, magnifiquement retraduite et rééditée par les éditions Monsieur Toussaint Louverture.

Lucy Maud Montgomery, Anne d’Avonlea,
éd. Monsieur Toussaint Louverture, 16,5 €

On retrouve notre fabuleuse Anne, à presque 17 ans, pour de nouvelles aventures au milieu des paysages sublimes de la petite île canadienne…
Que nous réserve sa nouvelle vie d’institutrice et ses nouvelles responsabilités, alors qu’elle reste aussi une jeune fille à l’imagination débordante ?

Un plaisir immense de se replonger dans cette série !

Sophie

.

Paco Ignacio Taibo II, Revenir à Naples,
éd. Nada, 16 €

Lire un Paco Ignacio c’est accepter de s’habiller en nostalgie. Celle des voyages qui vous laisse des traces  vie, celle du passé et de ses vieux fantomes qui nous fixent de leurs regards réprobateurs.

Bref lire Paco c’est lire un très bon livre.

Olivier

.

 Gabriela Cabezon Camara, Les aventures de China Iron,
éd. L’Ogre, 20 €

Une indienne sans le sou embarque dans la charrette d’une anglaise fière et insoumise, à travers les espaces immenses de la pampa. Mené à un train d’enfer et d’un humour décapant, China Iron nous emmène aux confins du monde, où le progrès et la civilisation heurtent nos pulsions grandioses et généreuses. Entre incandescence sensorielle et initiation féminine à la liberté, toute l’étoffe d’un grand roman sud-américain porté par une écriture sûre d’elle-même.

Martin

.

Milorad Pavic, La boite à écriture,
éd. Le Nouvel Attila, 24€

Un coffret de marin dont chaque tiroir, au lieu de cartes, boussoles et pistolets, contient un roman  à tiroir, une histoire d’amour fabuleuse entre un étudiant serbe et une jeune française. C’est beau, ça sent les embruns, ça divague et baigne dans la poésie, ça coule au fond de nous et s’y ancre pour toujours.

Un livre-objet fascinant, à découvrir absolument.

Coup de cœur de Sophie

.

Ante Tomic, Miracle à la Combe aux Aspics,
éd. Noir sur Blanc, 18 €

À la Combe aux Aspics, on braconne, on se dispute, on ne paie pas l’électricité et on tient les étrangers à bonne distance. Mais lorsque l’un des fils cherche à se marier, soudainement c’est le début d’une épopée burlesque et intrépide digne d’un film de Kusturica. Du gros délire !

Martin

.

 

Eric Richer, Tiger,
éd. L’Ogre, 20€

Un roman fou, noir, violent.
Un russe perdu à la recherche de l’amour, une chamane vengeresse, une femme qui sauve des gosses des mains proxénètes, un univers sale, halluciné. Ça m’a fait comme un gros coup de poing au ralenti.

Olivier

.

Huriya, Entre les jambes,
éd. Le Nouvel Attila, 20 €

De l’humour, de la tendresse, de la rage, Huriya se raconte sans mièvrerie. Une enfance tiraillée entre un grand-père poète mais alcoolique, et une grand-mère aimante mais tyrannique. Un grand coup de hache à travers les hypocrisies sociale et religieuse du Maroc. La découverte en soi-même d’une voix qui ne peut s’éteindre.

Martin

.

C. Robert Cargill, Un Océan de rouille,
éd. Albin Michel, 21,9€

Dans un monde où l’humanité a disparu au profit des robots et autres androïdes, Fragile cette « robote » va vouloir survivre à tout prix. Et parfois le prix est très élevé. Un régal pour les fans de Terminator, Mad Max et autres post apo bien badass.

Olivier

.

 

—-

LITTÉRATURE ? ESSAI ? SCIENCE FICTION ?

Vinciane Despret, Autobiographie d’un poulpe,
éd. Actes Sud, coll. Mondes sauvages, 19 €

Que font les thérolinguistes quand ils étudient les araignées, les poulpes, les wombats ? Qu’ont ces animaux à nous apprendre si nous décodions la grammaire de leurs expressions, le mètre de leurs poésies, si nous apprécions leurs talents architecturaux ?
En trois nouvelles d’une intelligence fulgurante, Vinciane Despret met en scène l’état lacunaire de notre rapport au monde vivant et l’espoir que de nouvelles sciences symbiotiques nourrissent bientôt, par anticipation, une véritable intelligence entre les espèces.

Toute l’équipe espère pouvoir organiser une rencontre avec Vinciane Despret !

.

—-

SORTIES EN POCHE

Julia Kerninon, Ma dévotion,
éd. Rouergue, La Brune en poche, 8,5 €

Helen rencontre Franck à l’orée de son adolescence et va l’aimer, fort, très fort. Mais quelle est donc cette «Dévotion» qu’elle porte pour cet homme si brillant mais monstre d’égoïsme ? Quel est cet amour qui tantôt se nimbe de colère et de vengeance et soudain se replie dans un silence presque religieux ?

Julia Kerninon réussit à nouveau à moi bluffer par sa virtuosité littéraire et à camper des personnages et un décor qui tout de suite marquent et imprègnent le lecteur.

Olivier

.

Alaa El Aswany, J’ai couru vers le Nil,
éd. Babel, 10 €
Les romans d’Alaa El Aswany sont vraiment indispensables !
Voici les débuts de la Révolution égyptienne vue par tous les points de vue : des gens du peuple aux généraux, des musulmans, coptes ou chrétiens, femmes ou hommes.
Son écriture fluide et à la fois plein de tendresse et d’ironie nous embarque d’un bout à l’autre du roman !
Sophie
.

Fiona Mozley, Elmet,
éd. folio, 8,1 €

Un roman d’une puissance et d’une poésie qui m’ont bouleversée d’un bout à l’autre. J’en ai lu toute la seconde moitié en apnée, et il me semble avoir mis longtemps à reprendre mon souffle après l’avoir refermé.
John Smythe est un colosse qui subvient aux maigres besoins de sa famille grâce à des combats clandestins. Installés dans un coin de forêt avec son fils, jeune adolescent long et maigre, et sa fille au moins aussi sauvage et violente que son père, tous trois n’aspirent qu’à une vie simple dans une nature accueillante. Mais le passé et la violence des hommes va bien sûr les rattraper…

Dispo aussi en VO à la Virevolte !

Sophie

.

Denis Johnson, Rêves de train,
éd. Christian Bourgois, 7,5 €
Un roman naturaliste et atmosphérique à l’intrigue solide comme un pont de chemin de fer. Un grand bol d’air pur avec Robert Grainier, pionnier du rail dans le Nord-Ouest américain, sa solitude, ses rêves, et ses déambulations dans la grandeur des espaces vierges.
On part loin, dans l’azur d’un futur encore non conquis.
Martin
.

Giosuè Calaciura, Borgo Vecchio,
éd. folio, 6,9 €

Venez dans le Borgo Vecchio quartier miséreux de Palerme. Venez rencontrer Mimono fou amoureux de Celeste prisonnière sur son balcon et Cristofaro son meilleur ami qui fuit son père alcoolique et violent.
Un roman baroque et émouvant au images fellinienne.

Olivier

.

 

Olga Tokarczuk, Les pérégrins,
éd. LGF, 8,7 €

À la fois histoire fragmentaire de l’Europe et rumination sur le voyage permanent, Tokarczuk nous retourne aux racines de nos attachements à un lieu et du désir consubstantiel de le quitter.

Martin

.

 

—-

POLARS

Paul Nirvanas, Psychiko,
éd. Cambourakis, 10 €

Un jeune dandy qui s’ennuie à mourir dans l’Athènes des années 20 trouve que cela pourrait être vivifiant de se désigner coupable d’un meurtre advenu près de chez lui…
Absurde !

Sophie

.

 

Kim Un-Sun, Sang chaud,
éd. Points, 8,6 €

Busan 1993. Dans ce grand port de la Corée du sud nous allons suivre la difficile remise en question d’un homme de main de la mafia locale. Jamais cliché, ce formidable polar dépeint un milieu où se côtoient, avec douleur, la tradition et les aspirations contemporaines.

Olivier

.

 

Craig Holden, Les quatre coins de la nuit,
éd. Rivages noir, 9,7 €

Certainement l’un des meilleurs romans noirs de tous les temps ! (Oui j’exagère mais j’aime ça).

Mais serez-vous près à suivre la descente aux enfers de ces deux hommes ?! Attention ce livre peut laisser des traces noires sur le cœur.

Olivier

.

Herbert Lieberman, Nécropolis,
éd. Points, 8,5 €

ALLELUIA ! Enfin la réédition de cet incontournable de la littérature policière.
Paul Konig, médecin légiste, enquête à travers la lecture de tous ces cadavres que lui charrie New York chaque jour. New York cette mégalopole qui lui a aussi volé sa fille…

Malgré quelques clichés assez datés c’est un très grand roman noir.

Olivier

.

Gabino Iglesias, Santa Muerte,
éd. 10/18, 7,1 €

Tu tournes à droite, tu sors ton flingue et tu tires dans le tas et surtout, surtout en priant la Santa Muerte. Efficacement noir. J’adore.

Olivier

.

 

 

—-

SCIENCES HUMAINES/ESSAIS

Alice Zeniter, Je suis une fille sans histoire,
éd. L’Arche, 12 €

« Une bonne histoire, aujourd’hui encore, c’est souvent l’histoire d’un mec qui fait des trucs. Et si ça peut être un peu violent, si ça peut inclure de la viande, une carabine et des lances, c’est mieux… » Mais quelle place accorde-t-on dans ces histoires aux personnages féminins et à la représentation de leur corps ? Alice Zeniter déconstruit le modèle du héros et révèle la manière dont on façonne les grands récits depuis l’Antiquité. De la littérature au discours politique, elle nous raconte avec humour et lucidité les rouages de la fabrique des histoires et le pouvoir de la fiction.

Olivier
.
Veronica Gago, La puissance féministe,
éd. Divergences,  17 €
Nicoleta Esinencu, L’Évangile selon Marie,
éd. L’Arche, coll. Des écrits pour la parole, 16 €
Lecture croisée : féminismes d’ailleurs.
Parfois deux nouveautés se rencontrent, s’apprivoisent, se complètent par leurs contrastes. Veronica Gago nous présente un traité vif et pointu des luttes féministes contemporaines, en prise directe avec le mouvement ‘ni una menos’ argentin. La moldave Nicoleta Esinencu frappe droit aux tripes avec cette réécriture de passages bibliques, splendidement entrecoupés de paraboles tirées de la violence ordinaire faite aux femmes.
Le premier est un bazooka intellectuel, un argument de destruction massif des lignes Maginot patriarcales. Le second fume de la rage des victimes, de leur désir de justice et de beauté, de la rédemption à venir des péchés de la soumission historique des femmes. Quand l’un est didactique, dense, conceptuel ; l’autre est poétique, spirituel, expérimental.
Dans ces deux livres cependant, cette évidence que religion, capitalisme et patriarcat ont fomenté l’exploitation des femmes ; que leur corps est un lieu de luttes permanentes ; que la résistance est non seulement possible mais nécessaire. Mais aussi, surtout, dans ces deux livres, l’exigence joyeuse d’une utopie post-machiste à construire, l’espoir omniprésent que ces luttes ne seront pas vaines.
Martin
.

Michael Pollan, Les nouvelles promesses des psychotropes,
éd. Pocket, 8,7 €

Les psychédéliques seront-ils la médecine de demain ? Pollan s’y est lui-même essayé et nous donne ici un plaidoyer urgent et clair pour reconsidérer le potentiel thérapeutique de ces substances extraordinaires.

Martin

.

 

Daniel Arasse, Le portrait du diable,
éd. Arkhê, 9,5 €

Comment le diable s’est-il paré de traits humains et terrestres ?
Cette courte leçon d’histoire de l’art, richement illustrée, est une visite dans l’esprit médiéval où l’art bien avant la pensée rend compte des évolutions de nos imaginaires.

Martin

.

 

—-

Y’A PAS QUE LA NOUVEAUTÉ DANS LA VIE

Lisa Lugrin, Clément Xavier, Yékini le roi des arènes,
éd. Flblb, 20€

La lutte est le sport le plus populaire au Sénégal, bien avant le football. Ce livre raconte le combat entre trois lutteurs de génie qui se disputent le titre de « roi des arènes » : Tyson, Yékini et Balla Gaye 2. Chacun incarne une facette bien particulière de la lutte.
Originaire d’une petite île où la lutte puise ses racines, Yékini représente la tradition pure et résiste au système médiatique, politique et financier.

On lit ça comme une enquête journalistique, c’est prenant, intelligent et jamais ennuyeux. Une bd qui m’avait fait une très forte impression lors de sa sortie.

Olivier

.

Tom Wolfe, Le bûcher des vanités,
éd. LGF, 10,4 €
De sa plume mordante et impitoyable, Wolfe nous emmène dans l’envers du décor de Wall Street.
Quand le riche banquier Sherman McCoy et sa maîtresse renversent et tuent un jeune noir tentant de les aider, c’est toute la violence de la machine morale et sociale américaine qui s’y révèle.
Des personnages haut en couleur, un rythme à la Mad Men, des coups retors… A qui profitera la justice ? Du grand spectacle !
Martin
.

Alberto Ongaro, Rumba,
éd. Anacharsis, 21 €

Notre héros est écrivain de polar. Un vieil ami, qu’il n’a pas revu depuis 10 ans, le trouve donc bien placé pour l’aider… Il lui faut à tout prix retrouver et venger cette femme fabuleuse et mystérieuse dont il est fou amoureux !
Dans le Brésil des années 50, une intrigue et des personnages qui swinguent ! On se régale de cet hommage aux vieux classiques, de ses clichés et de ces ambiances sombres et passionnées.

Sophie

.

Kurt Vonnegut, Abattoir 5,
éd. LGF, 10,4 €
Auteur révéré de la contre-culture américaine, Vonnegut explore les travers de l’histoire avec humour et tendresse.
Un livre qui parle avec légèreté des choses profondes et avec profondeur des choses légères. Un classique encore trop peu apprécié.
Martin
.
—-

BANDES DESSINÉES

Frederik Peeters, Oleg,
éd. Atrabile, 18€

Enfin la nouvelle BD de Frederik Peeters ! Et c’est pour moi  l’impression de retrouver un vieil ami, plus vieux, plus grincheux mais incroyablement touchant.

Peeters nous raconte l’histoire d’Oleg qui se débat avec son temps, avec son travail de dessinateur, avec son manque d’inspiration. C’est aussi l’histoire de sa compagne et de sa fille, une histoire de famille, une histoire d’amour et d’accident.
Et à la fin je pleure.

Olivier

.

Jordi Lafebre, Malgré tout,
éd. Dargaud, 22,5€
C’est l’histoire d’un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D’un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand cœur qui impose le respect. De l’autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux.
Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses qui ont empêché qu’elle ne prenne forme, on remonte le temps de cette romance et de ses méandres… jusqu’à sa source.
Olivier
.

Fabien Grolleau, Cédrick Le Bihan, Ragoût aux truffes ; ragoût de légumes braisés,
éd. Fluide glacial, 16,9 €

Cendre, une grande cuisinière, travaille dans un restaurant étoilé  : elle découvre un jour qu’on passe à la javel les restes jetés, parce qu’un SDF s’en nourrissait. C’est la goutte d’eau d’un vase déjà trop rempli  : de stress, d’obéissance servile, d’une vie citadine loin des siens, et surtout de la perte récente de son père. Elle claque la porte et décide de changer de vie, de changer d’air  ! Elle a besoin de se retrouver, en retournant vivre chez sa mère dans le Lot. Là-bas, elle réfléchit à sa vie, et en redécouvrant une vieille ruine au fond du jardin, décide de créer son propre restaurant, avec ses idées, ses envies, sa personnalité, sa liberté retrouvée.

Olivier

.

Mr Tan, Mato, Jizo,
éd. Glénat, 10,75 €
Le jeune Aki semble perdu, seul sur ce banc dans un parc. Il ne se rappelle comment il est arrivé là, ni surtout comment rentrer chez lui… Quand Jizo, un étrange garçon qui semble très sûr de lui, l’aborde pour lui apporter son aide, Aki ne sait s’il doit lui faire confiance. Mais, la nuit tombée, il découvre qu’un danger terrifiant rode dans les ombres…
Un conte pour petits et grands, beau et terrible, aux allures de Miyazaki. Par l’auteur de Mortelle Adèle !
Sophie
.

Nylso, Jérôme d’Alphagraph,
éd. Flblb, 20€

Où il question de Jérôme qui va faire un stage en librairie, de son maître magicien qui se prénomme Chou et de sa mule Bourrique.
Écrit au quotidien en presque improvisation ce merveilleux voyage initiatique vous fera découvrir un univers absolument unique et d’une très grande tendresse. Et en ce moment la tendresse…

Olivier

.

Osamu Tesuka, Dororo, édition prestige
éd. Delcourt, 24,95€
Une autre réédition du maitre Tezuka.
Hyakkimaru est né amputé de 48 parties de son corps, chacune ayant été emportée par un démon avant sa naissance. Devenu un jeune homme, il se découvre le pouvoir d’attirer vers lui monstres et démons. Accompagné de Dororo, un petit voleur, il part à la recherche d’un endroit où il pourra enfin vivre en paix. Mais son voyage ne sera qu’une suite ininterrompue de luttes contre des esprits malfaisants…
Pour les grands et les petits.
Olivier
.

Frank Miller, Elektra renaît à la vie,
éd. Panini, 28 €

La réédition indispensable de ce chef d’œuvre de Franck Miller et Lynn Varley (sa femme et la coloriste de cette bd) .

L’histoire d’amour déchirante et déchirée entre Dardevil et Elektra. Shakespearien !!

Olivier

.

—-

ROMANS ADOS

Dan Gemeinhart, L’incroyable voyage de Coyote Sunrise,
éd. PKJ, 18,9 €

La jeune Coyote et son excentrique de père, Rodéo, sillonnent le pays dans un bus scolaire aménagé. Derrière une apparence décontractée, joyeuse et épanouie, ces deux rescapés cachent un lourd secret.

Les rencontres étonnantes qu’ils vont faire durant leur périple vont peut-être enfin libérer totalement la jeune fille !
Un roman loufoque et joyeux, qui trouve sa profondeur au fil du récit.

Sophie

.

Camille Monceaux, Les chroniques de l’érable et du cerisier,
éd. Gallimard jeunesse, 20,5€
Dans le Japon du XVIIe siècle, les aventures du jeune Ichirô entre la voie du sabre et celle du théâtre !
Élevé par un samouraï ermite et sa vieille bonne pleine de tendresse, Ichirô est un jeune adolescent sensible, éduqué aux arts comme au combat.
Mais lorsque la tragédie et les secrets qu’elle cache bouleversent sa vie, il va devoir survivre avec et contre les enfants des rues.
Voici un roman dans la droite ligne du Clan des Otoris, qui nous embarque et nous étonne, qui nous plonge dans la vie des samouraïs, personnages vraiment pas sympathiques, au sein de la vie politique et artistique de l’époque.
On s’y plonge, on s’en régale, et on attend la suite avec frustration et passion !
Sophie
.

Alice Brière-Hacquet, Phalaina,
éd. Rouergue, 15 €

Qui est cette enfant étrange, à la peau pâle et aux yeux rouges, retrouvée sur les lieux de l’accident mortel d’un scientifique renommé ?
Confiée à l’orphelinat, la petite Manon déroute et fait peur à tous, et ignore qu’elle est recherchée par beaucoup, pour des raisons bien différentes.
Et nous lectrices et lecteurs, nous voilà hypnotisés par cette petite fille ! Impossible de lâcher ce roman, et on vit encore avec elle une fois la dernière page tournée !

Sophie

.

Erin Stewart, Dévisagée,
éd. Gallimard jeunesse, 18,5€
Comment supporter le regard des autres quand on est adolescente, brûlée sur tout le corps, qu’on a perdu sa famille et sa vie ?
Ava est confrontée à une douleur quotidienne depuis l’incendie de sa maison, mais il est temps pour elle de retourner au lycée.
Et si c’est une épreuve de plus, c’est aussi peut-être une possibilité de retourner à la joie, à l’émotion de remonter sur une scène de théâtre, de se rouvrir au monde.
Un récit émouvant, dur et drôle, sur la différence, le handicap, l’espoir et tout simplement l’adolescence.
Sophie
.

Marie-Aude et Lorris Murail, Angie,
éd. École des loisirs, 17 €

Février 2020, Le Havre. Son port, ses docks, ses trafics. Une richissime famille d’importateurs de café, un flic pas toujours correct qui se retrouve en fauteuil roulant, et une jeune adolescente turbulente, une chienne dont la tête est mise à prix par les trafiquants de cocaïne… voici le dernier cocktail de la géniale Marie-Aude Murail et de son frère Lorris : une enquête décalée, des personnages parfaitement attachants, des rebondissements, et tout ça en plein confinement !

Sophie

Et comme nous sommes de grands chanceux, Marie-Aude Murail sera parmi nous pour une rencontre exceptionnelle organisée par les adolescentes de Graines de libraire, le samedi 16 octobre !! plus d’info à venir.
—-

ALBUMS JEUNESSE

Beatrice Alemagna, Mon amour,
éd. Hélium, 14,9 €

Un animal étrange se balade en ville. Qui est-il ? Les habitants qu’ils croisent se le demandent… et personne ne trouve la réponse. Jusqu’à ce qu’il rencontre quelqu’un qui n’a aucun doute : c’est son amour ! Un album touchant sur l’acceptation et l’amour inconditionnel.
Dès 2 ans.
.
Dav, Sous les arbres, Un chouette été
éd. de la Gouttière, 10,7 €
C’est l’été, et les cris des enfants résonnent sous les arbres. Mais pour les autres animaux, le temps de l’enfance est loin, et peu d’entre eux s’en souviennent. Peut-être est-ce le moment de le retrouver ?
J’adore, c’est trop choupi d’amour !
Olivier
.

May K. Nguyen, Pilu des bois,
éd. Kinaye, 17,9 €

Willow adore la forêt qui se trouve près de chez elle. Elle est calme et paisible, si différente de ses propres émotions tumultueuses, qu’elle garde enfouies tout au fond d’elle. Et elle y rencontre Pilu, une fée des bois égarée, qui n’arrive pas à retrouver le chemin de sa maison… Willow et Pilu deviennent rapidement amies, mais la journée est longue et Pilu n’est pas certaine d’être tout à fait prête à revenir chez elle… Alors que la tempête menace, les émotions de Willow remontent à la surface et prennent soudainement forme, l’obligeant à confronter ses sentiments profonds une bonne fois pour toutes.
.
Small Steve, Plouf et Nouille,
éd. Sarbacane, 14,9 €
Avec son ciré jaune et son parapluie, Plouf le canard n’aime pas l’eau, et encore moins la pluie. Une nuit d’orage, il recueille un drôle de visiteur perdu : Nouille, une toute petite grenouille qui, elle, ADORE l’eau. D’ailleurs Nouille choisit de s’installer sous le trou ouvert dans le toit. Plic plic ! Que Plouf répare au matin, tiens ! au grand dam de Nouille. Plouf décide d’aider Nouille à retrouver sa maison. Et les voilà partis, à vélo, en bateau – sans oublier bien sûr parapluie et ciré. Ce sera le début d’une belle amitié qu’ils n’avaient pas vu arriver… et qui va changer leur vie ! Plic ! Qui a dit : « Qui se ressemble s’assemble » ? Sûrement pas Plouf et Nouille !
Et pour la petite histoire, une traduction non genrée, à la demande de l’auteur !
.

Mélanie Delloye, Pierre-Emmanuel Lyet, Renata petite aventurière,
éd. Galimard jeunesse, 13,9 €

Ce n’est pas tous les jours facile d’avoir 6 ans… Heureusement, on peut toujours compter sur son imagination. Et ça, Renata en a beaucoup ! À tour de rôle footballeuse de l’espace, exploratrice des mers ou super géante, elle réussit à surmonter toutes les difficultés.
.
Amélie Graux, Animal, le jour où je suis devenu loup,
éd. Little Urban, 15,5 €
Être sauvage, être libre. Justement, ça fait un moment que Simon en a assez d’obéir aux ordres de tout le monde, sous prétexte qu’il est un enfant. Furieux, il décide de partir détour et sans retour pour vivre seul, en pleine nature.
.

Timothée de Fombelle, Irène Bonacina, Esther Andersen,
éd. Gallimard jeunesse, 24,9 €

« Pourtant je n’avais pas vu la plus grande vague. Celle qui est arrivée par la plage comme une surprise. »

Très grande émotion de Martin&Olivier

.

 

Marie Colot, Françoise Rogier, La forêt de travers,
éd. A pas de loups, 16 €
Fiers d’être de travers !
Un anti-conte poétique, décalé et lumineux.
Gros coup de cœur !
.

Claire Schvartz, Une nuit à insect Hôtel,
éd. Les Fourmis rouges, 17 €

La famille Bouzman, bloquée par une tempête sur la route des vacances, trouve refuge à Insect’Hôtel. Mais tous les insectes ont eu la même idée et l’hôtel est plein comme un œuf. Tassée dans une chambre minuscule, entre les pieds de son grand-père et les ronflements de sa mère, Suzy Bouzman part chercher un endroit plus tranquille. Les autres occupants de l’hôtel la préviennent : méfie-toi de la chose-géante-flippante-qui-hante les couloirs ! Mais rien n’arrête une jeune bousière intrépide qui a envie de lire avant de dormir…
.
—-
Les Virevoltés vous souhaitent de belles lectures et un bon été !

Nos premiers coups de cœur 2021 !

Eric Richer, Tiger, éd. L’Ogre, 20€

Premier coup de cœur d’Olivier de cette rentre´e, un roman fou, noir, violent.
Un russe perdu a` la recherche de l’amour, une chamane vengeresse, une femme qui sauve des gosses des mains proxe´ne`tes, un univers sale, hallucine´. C¸a m’a fait comme un gros coup de poing au ralenti.

Coup de cœur d’Olivier

 

 

Giulio Cavalli, À l’autre bout de la mer, éd. L’Observatoire, 20€

Lorsqu’en, revenant de la pêche, Giovanni Ventimiglia sort un cadavre de la mer, il ne se doute pas que ce n’est que le début d’une longue série qui va pourrir la vie de la petite ville tranquille de DM. Comment chacun et tous ensemble vont-ils s’organiser pour préserver leur quotidien et ne pas se laisser troubler par cette vague macabre ?
Un roman cynique et trouble, fascinant !

Coup de cœur de Sophie.

 

 

Mènis Koumandarèas, La Verrerie,
éd. Quidam, 16€

Ce texte doucement génial traverse la vie de Bèba, jeune idéaliste qui a repris la verrerie de son père à Athènes. Flanqué d’un mari dépressif, et de deux acolytes naïfs et sentimentaux, elle mène sa barque au milieu des factures, des déboires et de ses ambitions. Histoire d’un désastre économique annoncé, observation fine de la transformation économique des années 1970, fresque sociale du désabusement, ou encore réflexion discrète sur la folie, ce roman court et percutant, sans pathos ni longueur, réussit brillamment à nous transmettre l’essence et le sel d’une vie vécue, d’une vie où les larmes prennent souvent le pas sur le rire.

Martin

 

Gabrielle Filteau-Chiba, Encabanée, éd. Le Mot et le reste, 13€

Le court mais intense récit d’une jeune femme exilée volontaire au fond des forêts du Québec ! Il y fait froid, très froid et tout blanc, mais c’est un retour à l’essentiel qui réchauffe le cœur.

Sophie

 

 

 

Walter Tevis, L’oiseau moqueur, éd. Gallmeister, 10,40€

 

Olivier

 

 

 

 

Jérôme Bonnetto, Le silence des carpes, éd. Inculte, 18,90€

La femme et le robinet de cuisine de Paul Solveig fuient. Lorsqu’elle lui annonce qu’elle veut faire « un break », mais qu’elle passe quand même ses journées chez lui, et qu’il retrouve par hasard une vieille photographie de la mère disparue de son plombier tchèque, Paul va jouer sa vie sur un coup de dés ! Et ceux-ci l’envoient en Moravie…

Un roman subtil, au ton doux-amer, parfois burlesque et complètement décalé !

Sophie

 

 

Guy Boley, Funambule majuscule, éd. Grasset, 6,50€

Olivier&Sophie

 

 

 

 

 

Giosuè Calaciura, Borgo Vecchio, éd Folio, 6,90€.

Olivier

 

 

 

 

 

 

Théo Grosjean, L’homme le plus flippé du monde. T2. éd Shampoing, 15,50 euros.

Phase 2 pour l’Homme le plus flippé du monde ! Après avoir exposé quelques-unes de ses pires psychoses, il est temps de s’attaquer au coeur du problème. Fouilles dans le passé, révélations cathartiques sur son histoire familiale, écoutes intensives de musiques stimulantes ou même kinésithérapie… les techniques ne manquent pas !

 

Sophie

 

 

Pog & Stéphanie Léon, Zhinü, éd Little urban, 14,50.

Olivier

Notre sélection de Noël !

LITTÉRATURE

la-garconniereMylène Bouchard, La Garçonnière, éd. La Peuplade, 19€

Un livre qui renverse le cœur, d’une écriture libre, fluide et inventive, en crescendo jusqu’au dénouement final ! Mara et Hubert se livrent à un tango délicat, nous arrachent en quelques pages à la gravité. Une déclaration d’amour à l’amour, enivrée des espaces immenses du Québec. Mylène Bouchard signe un chef-d’œuvre !

Martin

.

.

9782381960081_1_75Lucy Maud Montgomery, Anne de Green Gableséd. Monsieur Toussaint Louverture, 16,5€

Espiègle et lumineux, un grand classique de la littérature canadienne qui ravira toute la famille !

La jeune Anne a trois énormes défauts : elle est rousse, elle est plus bavarde qu’une pie et elle n’est pas un garçon. Ce n’est pas du tout ce que les propriétaires du domaine de Green Gables avaient commandé à l’orphelinat… mais il faudrait être sans cœur pour renvoyer cette petite abandonnée de tous. Une fable intemporelle et délicieuse, magnifiquement retraduite et rééditée par les éditions Monsieur Toussaint Louverture. Merci à eux !

Sophie

 

bettyTiffany McDaniel, Betty, éd. Gallmeister, 26,40 euros

C’est l’histoire de Betty, de son père (dieu quel homme !), de sa famille, c’est l’histoire d’une Amérique violente et raciste. C’est une histoire incroyable et c’est surtout l’un des meilleurs livres de la rentrée littéraire 2020.

Olivier

 

.

.

.–

9782364684508_1_75Deborah Levy, Ce que je veux pas savoir, éd. du sous-sol, 16,5€

« Si je croyais que je ne pensais pas au passé, le passé, lui, pensait à moi. »

J’ai ri, j’ai eu le cœur serré, j’ai été bousculé, et j’ai aimé cet essai autobiographique de Deborah Levy, écrit comme une réponse au « Pourquoi j’écris » de George Orwell. Une enfance sud-africaine, une adolescence anglaise, et une voix de femme en exil qui doit parler plus fort pour se faire entendre sans forcément savoir ce qu’elle veut dire. (Martin)

Une formidable découverte ! Je ne connaissais pas Deborah Levy et je viens de finir « Ce que je ne veux pas savoir », publié par les Editions du sous-sol. Un petit livre remarquable sur les raisons d’écrire, sur son enfance en Afrique du Sud, sur ces petits riens qui permettent de continuer d’avancer, sur une perruche qui se prénomme Billy Boy, sur comment il faut tirer très fort parfois sur le col de la chemise de cette vie pour écrire sur elle. Une petite merveille dont je vais vous rabâcher les oreilles longtemps. (Olivier)

Vos 3 libraires ont aimé !

orageusesMarcia Burnier, Les Orageuses, éd. Cambourakis, 15€

Un récit de tripes, urgent d’espoir et de changement. Deux amies se joignent à d’autres pour ne plus subir une blessure qui les mine et les arme. Une voix impérieuse, vive, brute, avec des personnages à la chair brûlée mais vivante. Un premier roman qui crame avec rage les souffrances et aberrations de la culture du viol;

Martin

.

.

 


theseeCamille de Toledo, Thésée, sa vie nouvelle, éd. Verdier, 18,5€

Un livre total, où tout se joue à chaque page. S’y mêlent la grande histoire de notre époque – d’une lucidité désarmante – à l’intime d’une biographie émiettée, brisée, exilée d’elle-même. Camille de Toledo nous invite à une sincérité sans partage sur les bleus qui nous couvrent et nous tordent de l’intérieur. Une voix rare et un livre qui restera longtemps avec ses lecteurs.

Martin

.

.

 


9782924898772_1_75-1
Mireille Gagné, Le lièvre d’Amériqueéd. La Peuplade, 18,00€.

Mireille Gagné nous offre un texte absolument fascinant avec ce Lièvre d’Amérique. Suite à une opération un peu mystérieuse, le corps de Diane l’égare entre insomnie, angoisses et performances physiques, alors que resurgissent les souvenirs de rencontres adolescentes sur une île hostile du Québec. Et au milieu de tout ça, vous découvrirez plein de choses utiles sur les lièvres !

Un texte incroyable édité par nos amis de la Peuplade !

Sophie

.

.

cinq-dans-tes-yeuxHadrien Bels, Cinq dans tes yeux, éd. L’Iconoclaste, 18€
Une bande de potes dans le Panier d’antan à Marseille, avant les touristes et la gentrification. Leurs rêves, leurs conneries, leurs emmerdes, et cette condition humaine bancale qui colle aux tripes. Un récit de sueur et de larmes qui s’évaporent dans les rires et les joints partagés. Un premier roman éclatant, juste et révélateur d’une jeunesse déboussolée.
Martin
 .
.
.
.
la-fin-des-tempsHaruki Murakami, La fin des temps, éd. 10/18, 10,20€
Une promenade entre deux mondes, aux frontières du réel et du merveilleux, comme Murakami sait si bien le faire.
Un homme du « Pays des merveilles sans merci », programmeur informatique engagé par un vieux savant, plonge dans un monde parallèle… la « Fin du monde », un espace-temps où les êtres sont séparés de leurs ombres et vivent heureux, en paix pour l’éternité. Un royaume où les rêves se mêlent aux licornes…
Du grand Murakami, sans doute un de mes préférés, enfin réédité !
Sophie
 .
.
.
la-maison-dans-laquelleMaria Petrosyan, La maison dans laquelle, éd. Monsieur Toussaint Louverture, 15,5€
Lorsque l’on découvre la lecture, c’est de manière générale assez jeune et je ne déroge pas à cette règle. C’est donc aussi durant cette période que nos goûts vont se forger, vont même déterminer certains choix et surtout nous faire éprouver des sensations et des émotions à nulle autre pareilles. Souvent, plus tard, plus vieux, je serai à la recherche de ces mêmes sensations, de ces soubresauts incroyables que j’ai éprouvés lors de telle ou telle lecture, mais non rien, le plus souvent de très grosses déceptions ou au pire un hochement de tête entendu. Et puis un jour un éditeur, Monsieur Toussaint Louverture, publie « La maison dans laquelle » et d’un seul coup tout a changé.
C’est quoi au juste la Maison ? Un établissement pour enfants handicapés qui seraient inadaptés à l’extérieur ?
En quelques pages je me suis plongé avec simplicité et fascination dans cette ogre qu’est la Maison. J’ai frissonné pour ces ados qui défont le monde, fument clopes sur clopes, boivent des liqueurs magiques, peignent des dragons blancs tout en haut des murs, ou bien se battent en hordes rangées de fauteuils roulants contre manchots, psychotiques et autres formes artistiques de la nature. J’ai ri, transpiré, dansé, hurlé, et suis ressorti à chaque fois tout rempli d’une mélancolie que seuls Loup, Fumeur, Sauterelle ou Lord peuvent comprendre.
Ça y est je l’avais enfin mon livre, celui qui était en train de me mettre à genoux à quarante ans passés, celui qui fait que chaque fois que l’on y retourne on croit retourner chez soi. Et comme mon métier c’est d’être un « passeur » je vous invite chez moi… à lire La Maison dans Laquelle.
Olivier
poison-florilegiumAnnalena McAfee, Poison Florilegium, éd. Belfond, 21€
Un thriller artistique à la mécanique implacable. Une sensualité, une passion et un cynisme qui nous rappellent les grandeurs et vicissitudes de l’art et des artistes. Un portrait sans complaisance de l’aisance bourgeoise et de son matérialisme frivole et ennuyeux. Que reste-t-il de l’artiste sinon son œuvre, sinon sa mort ? Un roman déroutant et génial, bourré de clins d’œil artistiques et culturels, d’une grande intelligence et sensibilité, et d’une cruauté entièrement contemporaine envers ses personnages.
Martin
 .
.
.
le-dit-du-mistralOlivier Mak-Bouchard, Le dit du Mistral, éd. Le Tripode, 19€

Suite à l’effondrement d’un vieux mur, deux voisins découvrent des restes archéologiques. Commencent alors des fouilles clandestines qui nous dévoileront les plus anciennes légendes du Luberon et de son vent farceur et terrible, le Mistral !
Un superbe premier roman !

Sophie

.

.

 –
heritageMiguel Bonnefoy, Héritage, éd. Rivages, 19,50 €
Un récit transcontinental et intergénérationnel, emprunt de magie, de poésie et de drame. Un voyage onirique du sud au nord du Chili, où cette saga familiale nous fait traverser le siècle, ses rêves et ses guerres.
Martin
.
 .
..
.
.
.
ce-quici-bas-nous-sommesJean-Marie Blas de Roblès, Ce qu’ici bas nous sommes, éd. Zulma, 20€
Seul rescapé d’une expédition perdue dans le désert, Augustin Harbour parvient à rejoindre une oasis, enfin ! Mais la ville installée là semble bien étrange, et les mœurs de ses habitants parfois bien effrayantes parfois… Alors que personne n’est censé pouvoir repartir de ce lieu, c’est pourtant le carnet d’Augustin, avec toutes ses notes et croquis, que nous découvrons ici… Quel est donc le mystère qui se déroule au fil de ces pages ? Du grand art !
Martin&Sophie
.
.
 .
.
je-soussigneFabien Drouet, Je soussigné, éd. La Boucherie littéraire, 10€
Ce sera le seul livre sur la crise sanitaire que la Virevolte vous conseillera. C’est un recueil de déclinaisons poétiques d’attestations de dérogation de sortie. Créé lors du premier confinement, celui-ci sortira lors du second… C’est vous dire si l’homme est visionnaire.
Vous y croiserez sa grand-mère, vous profiterez de son ennui profond, vous pourrez lire des portraits haut en couleur et si le cœur vous en dit, le sortir lors d’un contrôle policier.
Indispensable, vous dis-je.
Olivier
francaisArnaud Hoedt, Jérome Piron, Le français n’existe pas, éd. Le Robert, 14,9€
Faut d’abord que je vous parle un peu de moi, pas trop longtemps promis, juste pour vous dire que je fus un cancre, un vrai, un de ceux que l’on fout au fond de la classe et que l’on oublie. Or les fautes d’orthographe et les règles de grammaire ne sont vraiment pas mon fort. Les jours où j’ai découvert Hoedt et Piron, croyez-moi que ma vie intellectuelle a changé à jamais. Saviez-vous que dire « au coiffeur » n’est plus vraiment une faute, que Brassens et Gainsbourg n’accordaient pas toujours les participes passés ? Saviez-vous que le « x » pour « bateaux » ou « neveux » provient d’une erreur de recopiage ?
Le français n’existe pas reprend des chroniques de France inter, adaptées pour l’ouvrage. C’est drôle, terriblement intelligent, décomplexifiant, donc indispensable. C’est d’ailleurs le cadeau que moi je vais faire à tous mes amis.
Olivier
.

 POLICIERS

unite-8200Dov Alfon, Unité 8200, Folio policier, 8,2€
Un jeune entrepreneur israélien disparait lors de son débarquement à Roissy. Et c’est parti pour une course poursuite effrénée qui va mêler la France, les Etats-Unis et un groupe de chinois plutôt meurtriers.
Un très bon thriller politique que l’on dévore à pleines dents.
Olivier
.
 .
.
.
.
.
alabamaChristian Niemiec, Ludovic Manchette, Alabama 1963, éd. Cherche midi, 18€
Lorsque le corps sans vie d’une fillette noire est retrouvé, la police s’en préoccupe de loin. Mais voilà que d’autres petites filles noires disparaissent… Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d’enquêter pour le père de la première victime, alors que ses amis lui mettent dans les pattes Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille.
Sous des airs de polar américain, Alabama 1963 est avant tout une plongée captivante dans les États-Unis des années 1960, sur fond de ségrégation, de Ku Klux Klan et d’assassinat de Kennedy.
Sophie.
.
.
.

IMAGINAIRE

vigilanceRobert Jackson Bennet, Vigilance, éd. Le Bélial, coll. Heure Lumière, 10,90€
Quand la télé-réalité organise elle-même les tueries de masse. Personne n’est à l’abri !!
Encore un titre très bon et terrifiant dans la collection Heure lumière, en espérant qu’il ne soit pas prémonitoire…
Olivier & Martin
.
 .
.
.
.
.
neuromancienWilliam Gibson, Neuromancien, éd. Au Diable Vauvert, 22€
Une splendide réédition d’un grand classique de la SF, qui inaugure le cyberpunk. Une course-poursuite folle à la lisière des mondes analogues et digitaux – Vertige assuré !
 Martin
.
 .
.
.
.
le-roi-des-krolsOlivier Martinelli, Le livre des purs T1 : le roi des Krols, éd. Leha, 19€
De la bonne fantasy comme je n’en avais pas lu depuis longtemps ! Des créatures étranges et terrifiantes, des personnages attachants, une intrigue palpitante, un univers original et bien construit… la régalade !

Sophie

.

.

.

incivilite-des-fantomesRivers Solomon, L’incivilité des fantômes, éd. Aux forges de Vulcain, 20 €

Une sacrée ambiance et des personnages hallucinants ! J’ai encore parfois l’impression d’errer avec eux dans les entrailles de ce vaisseau à la navigation défaillante, entre ponts agricoles et complots politiques. Un roman qui pourrait être de la science fiction mais qui est avant tout un monument littéraire.

Sophie

.

.

.

.–

ada-palmer

Ada Palmer, Trop semblable à l’éclair (Terra ignota t.1), éd. Le Belial, 24,5 €

La grande trilogie SF de ces dernières années. Une lutte politique féroce au sein d’une terre divisée en factions rivales. On est rivé à cette intrigue permanente et jouissive qui nous propulse dans l’espace et le temps. Un véritable tour de force qui vous tiendra éveillés jusqu’à point d’heure.

Martin

.

.


ESSAIS

age-du-capitalisme
Shoshana Zuboff, L’âge du capitalisme de surveillance, éd. Zulma, 26,50€
Comment consommation et surveillance sont devenus indissociables ? Comment les GAFAS ont inventé une nouvelle forme de capitalisme basée sur la captation de l’attention ? Un essai capital qui clarifie cette nouvelle économie de l’information, à laquelle nous contribuons à notre insu.
Indispensable.
Martin
.
 .
.
.
personne-ne-sort-les-fusilsSandra Lucbert, Personne ne sort les fusils, éd. du Seuil, 15€
2019, le procès France-Télécom-Orange. Un jeu de massacre, de dupe et de suicide. Sandra Lucbert livre un essai magistral par son analyse mordante et un regard sans concession.
Un livre décisif, vraiment.
Olivier
.
 .
.
.

BANDES DESSINÉES

homme-qui-tuaFabien Nury, Brüno, L’homme qui tua Chris Kyle, une légende américaine, éd. Dargaud, 22,5€
Le nom de Chris Kyle ne vous dit certainement rien, par contre aux Etats-Unis c’est une légende. Le sniper le plus mortel de toute l’histoire de l’armée américaine. Cette BD va nous raconter la rencontre meurtrière entre lui et Eddie Ray Routh.
Vous avez entre les mains l’une des meilleures radiographies des Etats-Unis d’aujourd’hui.
Coup de cœur de toute l’équipe !
.
.
.
incroyableZabus, Hippolyte, Incroyable !, éd. Dargaud, 21€
Un petit garçon incroyable, des péripéties incroyables, des personnages secondaires incroyables. Mais au fond, une fable tout à fait poignante sur le monde enchanté de l’enfance, ses pièges et sa magie.
Inventif et beau comme la vie.
Coup de cœur de toute l’équipe !
.
.
 .
le-repas-des-hyenesDucoudray, Allag, Le repas des hyènes, éd. Delcourt, 19,99€
Un conte initiatique au cœur de l’Afrique, qui questionne la mémoire et la filiation. Une fable impitoyable, où sourde une violence qu’adoucit les traits du dessin.
Coup de cœur de toute l’équipe
.
 .
.
.
peau-dhommeHubert, Zanzim, Peau d’homme, éd. Glénat, 27€
Dans l’Italie de la Renaissance, la belle Bianca arrive en âge de se marier. Elle n’est pas vraiment contre l’idée, mais elle aimerait quand même bien connaitre un peu son promis avant la fatidique nuit de noces… Et ça tombe bien, sa marraine possède une peau d’homme ! Il suffit à la jeune femme de revêtir cette peau pour se transformer en charmant éphèbe… voilà le moyen d’approcher Giovanni, son fiancé, pour découvrir toute l’intimité de ce garçon !
Une fable pleine d’humour et de philosophie !
Sophie
.
..
 –

mind-mgmtMatt Kind, Mind MGMT, éd. Monsieur Toussaint Louverture, 24,5 €

Si Philip K. Dick rencontrait John Le Carré, deux bandes d’espions psychiques aux pouvoirs démesurés se livrent une guerre totale pour la domination mondiale. Une édition magnifique de Mr Toussaint Louverture, pour des fans d’histoire alternative.

Martin

.

.

.

wildernessOzanam, Bandini, Wildernesséd. Soleil, 19,99€

Splendide adaptation graphique du roman de Lance Weller, récit torturé d’un vétéran de la guerre de sécession. Une épopée où c’est toute l’Amérique qui s’y projette en miroir.
Un récit magistral et des planches d’une grande beauté.
Coup de cœur de toute l’équipe !

.

.

ROMANS ADOS

en-apneeMeg Grehan, En apnée, éd. Talents hauts, 14€
Maxime est une fille. Elle a onze ans, elle aime sa mère qui l’élève seule, les livres et savoir plein de choses sur tout. Dans un monde complexe, aimer et savoir la rassurent.
Maxime sait des choses sur les baleines, sur les créatures sous-marines, sur son meilleur ami de toujours, Adam, et aussi, qu’elle ne sait pas tout. Par exemple, elle ne sait pas expliquer ce qu’elle ressent pour Chloé, ce sentiment nouveau et étrange, un émoi qu’elle ne comprend pas. Elle aimerait savoir si c’est ce qu’on appelle un coup de foudre et, comme elle est une fille et Chloé aussi, si elle a le droit de ressentir ça pour elle.
Un texte fort, dont l’écriture en courtes sentences poétiques nous transporte. Et une thématique rarement abordée !
Sophie
.

9782381960081_1_75Lucy Maud Montgomery, Anne de Green Gableséd. Monsieur Toussaint Louverture, 16,5€

Bon, je sais, vous avez déjà vu ce titre dans notre sélection adulte, mais ce roman est trop fabuleux et complètement accessible dès 11ans ! A ne pas rater donc, je vous la refais…

Espiègle et lumineux, un grand classique de la littérature canadienne qui ravira toute la famille !

La jeune Anne a trois énormes défauts : elle est rousse, elle est plus bavarde qu’une pie et elle n’est pas un garçon. Ce n’est pas du tout ce que les propriétaires du domaine de Green Gables avaient commandé à l’orphelinat… mais il faudrait être sans cœur pour renvoyer cette petite abandonnée de tous.

Une fable intemporelle et délicieuse, magnifiquement retraduite et rééditée par les éditions Monsieur Toussaint Louverture. Merci à eux !

Sophie

on-na-rien-vu-venirOn n’a rien vu venir, éd. Alice, 6,9€

On n’a rien vu venir décrit, à travers le regard de 7 familles, l’arrivée au pouvoir du « Parti de la Liberté » et les mesures radicales qui s’ensuivent. Les 7 chapitres présentent diverses facettes de la politique extrémiste d’un parti qui s’est fait discrètement sa place et pour qui la plupart ont voté, parce que ce qu’il disait avait l’air si bien… Un texte qui montre, avec des mots adaptés à son public, les dégâts que peut produire la propagande démagogique.

Chaque chapitre adopte la voix d’une autrice : Anne-Gaëlle Balpe, Sandrine Beau, Clémentine Beauvais, Annelise Heurtier, Agnès Laroche, Fanny Robin et Séverine Vidal.

Sophie

10-jours-avant-la-fin-du-mondeManon Fargetton, 10 jours avant la fin du monde, éd. Gallimard jeunesse, 8,2€

Deux lignes d’explosions ravagent la Terre. Nul n’en connait l’origine mais, quand elles se rejoindront au large de notre côte Atlantique, le monde sera détruit. Sur les routes encombrées de fugitifs qui tentent en vain d’échapper au cataclysme, six hommes et femmes sont réunis par le destin. Ensemble, ils ont dix jours à vivre avant la fin du monde…

Certes, un roman noir, très noir, mais complètement palpitant. Impossible à lâcher ! à partir de 14 ans.

Sophie

.

.

belle-sauvagePhilip Pullman, La Trilogie de la poussière T1 : La Belle sauvage, , éd. Folio junior, 9,2€

Quel plaisir de retrouver l’univers de La Croisée des Mondes ! Toujours aussi fabuleux et palpitant. On retrouve Lyra, dix ans avant, alors qu’elle est tout bébé mais que le monde se déchire déjà autour d’elle.
Fabuleux !

Sophie

 

 

La sélection des ados de notre Club de lecture, les Vifs masqués :

brigade-des-cauchemarsFranck Thilliez, Yomgui Dumont, La Brigade des cauchemars, éd. Jungle, parution 2020 du T4 (bande dessinée)

Tristan et Esteban, deux adolescents de 14 ans, font partie de la brigade des cauchemars. Ils viennent en aide aux enfants et les débarrassent de leurs cauchemars en découvrant la source.

 

 

 

code-vivaldiNathalie Sommers, Code Vivaldi, éd. Didier Jeunesse, parution 2020 des 2 premiers tomes (roman)

Lorsque son père lui propose de l’accompagner pour ses affaires à Venise, Emma King est aux anges. Fini le pensionnat de bonne famille ! Mais la jeune fille déchante vite face à l’indifférence paternelle… C’est alors qu’au Palais des Doges, elle surprend une conversation à propos d’un futur cambriolage. Emma veut en savoir plus, quitte à devoir mener l’enquête avec l’assistant de son père, l’insupportable et séduisant Kieran.
Saura-t-elle faire tomber les masques ?

Recommandé par Nina (13 ans)

enfants-de-la-baleine

Abi Umeda, Les enfants de la baleine, éd. Glénat, parution 2020 du T15 (manga)

« C’est l’histoire de personnages vivants sur une île-vaisseau dirigé par des autorités supérieures qui leur donne des pouvoirs et écourte leur vie en échange. Un jour le héros découvre une fille qui vient d’ailleurs et lui fera découvrir le monde extérieur et ses mystères. »

Recommandé par Abel, 11 ans, et plusieurs autres membres du club !

Inattendue et originale, cette histoire de science-fiction à tendance écologique ne manquera pas d’évoquer le manga Nausicaä, notamment grâce à son sens du détail absolument fabuleux. Ce titre a même reçu la double distinction du Kono manga ga sugoi 2015 : top 10 classement « fille » ET du classement « garçon » !

killer-tRobert Muchamore, Killer T, éd. Casterman, 2019 (roman)

Quand Charlie est accusée à tort d’avoir mis une bombe dans le lycée, Harry essaie d’aider la fascinante jeune fille, mais sans succès.
Deux ans plus tard, à la sortie de prison de Charlie, la modification génétique est en plein essor : adieu cancers, bonjour perfection physique ! Sauf que des terroristes sèment une panique mondiale en créant Killer T, un virus synthétique dont le taux de mortalité atteint 90 %. Ils réclament un milliard de dollars pour diffuser son vaccin. Harry, devenu entre-temps journaliste sur Vegas Local, retrouve la trace de Charlie dans le journal : elle travaillerait pour un labo clandestin…

Dans un monde où la manipulation de l’ADN est désormais à la portée de n’importe qui, Charlie et Harry vont s’aimer, se trahir, se séparer, se retrouver, se battre dans un seul but : survivre.

Recommandé par Nina !

magus

Mitsu Izumi, Magus of the library, éd. Ki-Oon, parution 2020 du T4 (manga)

Pour le jeune Shio, qui passe son temps libre plongé dans les romans, les récits extraordinaires sont un refuge face à la brutalité du quotidien. Son rêve est de partir pour la capitale des livres, où sont rassemblées toutes les connaissances du monde. Un projet utopique pour un gamin sans ressources… jusqu’au jour où des envoyées de la fameuse bibliothèque centrale débarquent dans son village ! Le miracle qu’il appelle de ses voeux depuis si longtemps est-il sur le point de se réaliser ?

Magus of the Library est une ode à la lecture et un formidable appel à l’aventure. Au carrefour des Mille et Une Nuits, des récits de pirates et de l’heroic fantasy, c’est un terrain de jeu rêvé pour l’enfant qui sommeille en nous !

 

les-omnscientsDugomnier, Les Omniscients, éd. Lombard, parution 2020 du 1er tome (bande dessinée)

À New York, cinq adolescents se réveillent un jour dotés du savoir absolu. L’information se répand sans tarder, et les jeunes prodiges sont immédiatement mis à l’abri par le FBI.

Que faire quand on a 15 ans et plus besoin d’apprendre la moindre leçon ? Nos héros n’auront pas le temps d’y réfléchir longtemps. Une organisation gouvernementale secrète est décidée à les capturer. Et ils ont une énigme à résoudre : d’où vient leur faculté ? Qui sont ces créatures aux pouvoirs divins qui ont décidé de changer leur destin ?

 

klawOzanam, Jurion, Klaw, éd. Lombard. parution 2020 du T12 (bande dessinée)

Depuis ses 10 ans, Ange Tomassini traîne un lourd secret : quand il est menacé, il lui arrive de se transformer en homme-tigre, pour un résultat sanglant… Mais le jeune homme ignore qu’en réalité, si tous le craignent, c’est parce que son père est l’un des plus gros mafieux de la ville. Il lui reste beaucoup à apprendre sur sa « Famiglia », et sur Dan, son mystérieux garde du corps…

 

 

 


ALBUMS JEUNESSE

 

dans-la-foretHerbéra, Dans la forêt, éd. Memo, 14€
Toute la famille de Nin s’en va chercher à manger et de quoi se chauffer dans la forêt. Le petit Nin, qui vient de terminer Le Petit Poucet, est persuadé que ses parents veulent les abandonner. Alors il échafaude un plan…
Touchant petit conte détourné d’un classique. Ghislaine Herbéra dessine sa petite tribu tout en simplicité, en rondeur. Moi j’ai carrément envie de leur faire des gros bisous sur leurs bouilles toutes rondes et souriantes !
Olivier
parfois-on-a-limpressionSimon Priem, Stéphane Poulin, Parfois on a l’impression qu’il ne se passe rien, éd. Sarbacane, 15,9€
Un petit garçon et son chien traversent un parc et il se passe une foultitude de petites choses. C’est léger, doux, apaisant. Pour les voir, comme le raconte l’histoire, « il n’y a rien à faire, juste s’asseoir avec le temps et regarder ».
Olivier
.

rosanui

Emma Robert, Romain Lubière, Rosanui, éd. A2Mimo, 14,8€

Rosanui vit sous les étoiles.
Quand le jour s’éteint et que tout s’apaise, alors son monde apparaît.
Une pure merveille !

Olivier

 

.

anatomicumKaty Wiedemann, Jennifer Paxton, Anatomicum, éd. Casterman, 25€
A quoi ressemble le corps humain vu de l’intérieur ? Comment les milliers d’éléments qui le composent travaillent-ils ensemble ? Comment le corps se transforme-t-il au fur et à mesure qu’il grandit ? Comment nait la vie ?
Ce nouveau titre de cette superbe collection qui reprend l’esprit d’anciens traités de curiosités naturelles nous fait découvrir cette fascinante aventure !
Sophie
 .
 .
 .
caillou-ferdinandIsabelle Simler, Le Caillou de Ferdinand, éd. Courtes et longues, 24,9€
Un petit garçon marche sur la plage. Il s’appelle Ferdinand, il aime les cailloux et la lune, il regarde en haut et en bas. Un jour, Ferdinand trouve un caillou tout jaune, tout brillant, un caillou magique.
Ce album a fait l’unanimité à la Virevolte ! Avec sa dominante de jaune, ses traits hachurés, il dégage quelque chose de brumeux, comme dans un rêve. C’est beau, vraiment très beau.
Olivier
foret-de-freresYukiko Nuritake, Forêt de frères, éd. Actes Sud junior, 18€
En quelques légendes et de sublimes illustrations qui se font face, voici les destinées diamétralement opposées de deux frères. D’un même point de départ, une plage et un bout de forêt, comment chacun va organiser sa vie ?
Ode à la vie douce et à la simplicité, métaphore de la façon dont nos actions modifient notre environnement, un album tout en subtilités.
Coup de cœur de toute l’équipe !
 .
 .
cache-cache-carotteMaria Jalibert, Cache cache carotte, éd. A pas de loups, 14€
Voilà un « cherche et trouve » très original. Maria Jalibert a réuni sur chaque page des centaines de petits objets (perles, jouets, etc.) par couleurs, avec lesquelles elle crée un paysage (la mer, la montagne…). Nous devons trouver les objets proposés dans le texte.
Elle réussit à faire d’un classique des livres d’activité une oeuvre absolument inédite.
On adore !
le-floconBertrand Santini, Laurent Gapaillard, Le flocon, éd. Gallimard jeunesse, 26,5€
Voilà un livre bien singulier. C’est un conte inspiré du recueil de Johannes Kepler (L’Etrenne ou la neige sexangulaire, 1610), un conte philosophique où Kepler lui-même s’en vient offrir au roi un flocon de neige. Les illustrations de Laurent Gapaillard, en noir et blanc, épousent à merveille le texte de Bertrand Santini. Une splendeur graphique, un bijou littéraire.
Un album pour les grands enfants.
Olivier
croco-blues-bandMarie Novion, Alexandre Lacroix, Le croco blues band, éd. Le père castor, 13,5€
Tom aide ses parents dans leur ferme aux crocodiles. Sa passion pour la musique, qui n’est pas du goût de son père, devient virale et gagne peu à peu tous les habitants de la ferme ! jusqu’à ce que les instruments soient confisqués… la musique sera-t-elle plus forte que les préjugés ?
Le dernier album de la lyonnaise Marie Novion, tout en tendresse et en humour !
.
.
.
nuit-feteGideon Sterer, Mariachiara Di Giorgio, La Nuit de la fête foraine, éd. Les fourmis rouge, 15,5€
La nuit, les animaux de la forêt prennent possession du parc de la fête foraine. Cette histoire sans texte est d’une grande simplicité et incontestablement l’un de nos très coups de cœur jeunesse . Et cette fin ! Venez que je vous en parle.
Olivier&Sophie
.

BEAUX LIVRES

 

lecture-des-pierresRoger Caillois, La lecture des pierres, éd. Xavier Barral, 55€
Cet ouvrage dévoile l’incroyable collection de pierres de Roger Caillois. Essayiste et compagnon des surréalistes, il s’intéresse très tôt aux minéraux et à leurs anomalies qu’il voit comme une lecture poétique du monde et évoquent des figures de l’imaginaire. Agathe, pyrites, jaspe, quartz… toutes racontent à Caillois une histoire singulière de notre univers.
L’ouvrage est tout simplement fascinant. Les photos, de très grande qualité, ont quelque chose d’hypnotique.
Un objet magique en soi.
Olivier
 .
 .
carnets-de-marinHuw Lewis-Jones, Carnets de marins, éd. Paulsen, 39,5€
La mer est depuis toujours une inépuisable source de fascination, un lieu d’émerveillement et de terreur. Datant du XVIe au XXe siècle, ces journaux de bord, carnets de croquis, lettres et dessins nous font partager les expéditions et navigations des marins les plus intrépides. Nous partons à la rencontre d’officiers et de matelots ordinaires, de cuisiniers et de baleiniers, de chirurgiens et d’artistes, tous explorateurs et aventuriers à leur manière. Une source essentielle pour comprendre leur vécu et leur ressenti, suivre leurs découvertes de nouveaux rivages et de créatures extraordinaires, connaître leurs appréhensions des dangers et leurs accomplissements.
Comme des trésors surgis des malles, les carnets des hommes et des femmes qui prennent la mer sont une invitation à embarquer.
Olivier&Sophie
tampographeVincent Sardon, Le Tampographe, éd. Flammarion, 35€

En 1991, Vincent Sardon se pique de faire des tampons. Tout d’abord dans des légumes, puis dans des gommes et les morceaux de plastique qu’il trouvait partout. Très vite, cela va prendre toute la place dans sa vie et par voie de fait dans les nôtres aussi. Drôles, impertinents, gonflés, poétiques, surréalistes, rock, les tampons de Sardon sont devenus uniques. Outre les photos de ses tampons, Vincent Sardon nous livre une trentaine de chroniques pleines d’un humour féroce à l’image de ses visuels. Et comme le dit l’un de ses tampons, « les enfants laissés sans surveillance seront vendus à un cirque ». Voilà !

Olivier&Sophie

alienIan Nathan, Alien, genèse d’un mythe, éd. Huginn&Munnin, 39,95€

Enfin la réédition du story book sur le chef d’œuvre qu’est Alien. Nous parlons ici bien évidemment de celui de 76. Photos inédites, plans de travail, de décors, anecdotes incroyables, vous saurez tout sur l’un des meilleurs films de SF de tous les temps.

Olivier

.

 .

DES IDÉES CADEAUX !

reliefs

Les cartes anciennes des éditions Reliefs, 17€
Moi, perso, j’adore les vieilles cartes, ces vieux plans tracés avec les moyens de l’époque, les idées reçues, la poésie d’esprits dont l’imaginaire était aussi puissant que la rigueur scientifique. Anciennes cartes du monde, cartes des fleuves ou des montagnes, de la Lune ou de Kyoto, les éditions Reliefs ont fait un travail incroyable pour nous proposer ces reproductions fabuleuses !
Sophie
.
.
cortinaBougies, mugs, savons… du grand art dans ces objets pleins de philosophies, de lettres et d’humour
On a craqué pour les bougies Freddy Mercury, les tasses où le Chat du Cheshire disparait pour ne laisser que son sourire face à Alice, les savons illustrés avec le pauvre Marat dans son bain, et plein d’autres surprises qui vous attendent à la librairie !
cortina

agendasAgenda Cosette Cartonera

Vous avez sans doute déjà eu l’occasion de découvrir le super travail de Cosette Cartonera chez nous, vous savez ces livres réalisés entièrement à la main, avec leurs couvertures en carton de récup, reliés un à un avec amour et dextérité ! Hé bien, nous venons de recevoir leur dernière création : les agendas 2021. Promis l’an prochain on organise un atelier pour que vous vous le fabriquiez vous-même, mais en attendant vous pouvez vous en choisir un à la librairie !
 .
.
 .

surpriseLe panier surprise !

Tu nous donnes une tranche d’âge
Tu nous donnes une thématique (roman, BD, essais…)
Tu nous donnes tous les détails qui te semblent importants
Tu peux même nous dire si tu préfères du papier cadeau recyclé (vieux journaux, anciennes affiches) ou  du papier classique ou du papier plein de couleurs, et hop ton libraire préféré choisit le livre le plus adapté et emballe ça dans un sac surprise !
Pardon ? Tu voudrais que j’arrête de te tutoyer ?
Bon, je résume, vous mettez votre confiance entière entre nos mains, vous nous donnez moult détails et informations pour le cadeau surprise, vous nous faites un mail à librairie@lavirevolte.com, et vous n’avez plus qu’à passer retirer votre paquet en évitant la cohue !
.
.
bon-cadeauLe bon cadeau
Pas confiance ? Aucune info sur la personne à qui vous voulez faire un cadeau ? Vous avez aussi la possibilité de lui offrir un bon cadeau.
Vous décidez du montant, et c’est valable un an !
 .
 .
.

affiche-donnez-a-lire-2020-scaled-e1603182183975Donnez à lire !

Bon ok, ça sent le déconfinement, ça sent Noël, la fête et tout ça, mais rappelez-vous que tous les enfants n’ont pas la chance d’être gâtés… Et vous pouvez faire quelque chose pour eux, grâce au Secours Populaire, vous pouvez acheter à la Virevolte des livres pour enfants que vous nous laissez, nous leur transmettrons vos dons !

Opération prolongée jusqu’au 12 décembre.

Les Virevoltés vous souhaitent de joyeuses fêtes, en famille et entres amis. On vous aime.

Nos coups de cœur de la rentrée 2020

Lucy Maud Montgomery, Anne de Green Gableséd. Monsieur Toussaint Louverture, 16,5€

Espiègle et lumineux, un grand classique de la littérature canadienne qui ravira toute la famille !

La jeune Anne a trois énormes défauts : elle est rousse, elle est plus bavarde qu’une pie et elle n’est pas un garçon. Ce n’est pas du tout ce que les propriétaires du domaine de Green Gables avaient commandé à l’orphelinat… mais il faudrait être sans cœur pour renvoyer cette petite abandonnée de tous.

Une fable intemporelle et délicieuse, magnifiquement retraduite et rééditée par les éditions Monsieur Toussaint Louverture. Merci à eux !

Coup de cœur de Sophie !

 

9782364684508_1_75

Deborah Levy, Ce que je veux pas savoir, éd. du sous-sol, 16,5€

« Si je croyais que je ne pensais pas au passé, le passé, lui, pensait à moi. »

J’ai ri, j’ai eu le cœur serré, j’ai été bousculé, et j’ai aimé cet essai autobiographique de Deborah Levy, écrit comme une réponse au « Pourquoi j’écris » de George Orwell. Une enfance sud-africaine, une adolescence anglaise, et une voix de femme en exil qui doit parler plus fort pour se faire entendre sans forcément savoir ce qu’elle veut dire.
Martin

Une formidable découverte ! Je ne connaissais pas Deborah Levy et je viens de finir « Ce que je ne veux pas savoir », publié par les Editions du sous-sol. Un petit livre remarquable sur les raisons d’écrire, sur son enfance en Afrique du Sud, sur ces petits riens qui permettent de continuer d’avancer, sur une perruche qui se prénomme Billy Boy, sur comment il faut tirer très fort parfois sur le col de la chemise de cette vie pour écrire sur elle. Une petite merveille dont je vais vous rabâcher les oreilles longtemps.
Olivier

Vos 3 libraires ont aimé !

 

Le lièvre d'AmériqueMireille Gagné, Le lièvre d’Amériqueéd. La Peuplade, 18,00€

Mireille Gagné nous offre un texte absolument fascinant avec ce Lièvre d’Amérique. Suite à une opération un peu mystérieuse, le corps de Diane l’égare entre insomnie, angoisses et performances physiques, alors que resurgissent les souvenirs de rencontres adolescentes sur une île hostile du Québec. Et au milieu de tout ça, vous découvrirez plein de choses utiles sur les lièvres ! 

Un texte incroyable édité par nos amis de la Peuplade !

Sophie

 

BettyTiffany McDaniel, Betty, éd. Gallmeister, 26,40 euros

C’est l’histoire de Betty, de son père (dieu quel homme !), de sa famille, c’est l’histoire d’une Amérique violente et raciste. C’est une histoire incroyable et c’est surtout l’un des meilleurs livres de la rentrée littéraire 2020.

Olivier

 

 

 

 

Les orageuses

Marcia Burnier, Les Orageuses, éd. Cambourakis, 15,00€

Un récit de tripes, urgent, d’espoir et de haine. Une voix impérieuse, vive, brute, avec des personnages de chair brûlante, blessée, vivante. Un livre qui crame toutes les souffrances et les aberrations de la culture du viol.

Martin

 

 

 

 

Cinq dans tes yeux

Hadrien Bels, Cinq dans tes yeuxéd. L’iconoclaste, 18,00€

Une bande de potes dans le Panier d’antan à Marseille, avant les touristes et la gentrification. Leurs rêves, leurs conneries, leurs emmerdes, et cette condition humaine bancale qui colle aux tripes. Un récit de sueur et de larmes qui s’évaporent dans les rires et les joints partagés. Un premier roman éclatant, juste et révélateur d’une jeunesse déboussolée.

Martin

 

 

 

La femme intérieureHelen Philips, La femme intérieure, éd. Cherche Midi, 22,00€

Un huis-clos familial déroutant, avec une intrigue sensationnelle, et un portrait cru des joies et peines de la maternité. Parfois trop sophistiqué, mais toujours haletant, dans le courant de conscience de la narratrice.

Martin

 

 

 

 

L'heure des spécialistesBarbara Zoeke, L’Heure des spécialistes, éd. Belfond, 22,00€

« Le plus grand ennemi de la vérité, ce n’est pas le mensonge, c’est la conviction. » (Nietzsche)

Un roman intime au sein de la grande Histoire. Très maîtrisé, mélancolique, poétique. La résistance de l’âme devant l’horreur absolue. Il y a du Thomas Mann dans cette histoire. J’en ai pleuré à la fin. Ce livre est magnifique et terriblement douloureux. Insoutenable à certains moments, tant il évoque avec cette histoire personnelle l’indicible de l’Holocauste. Dur, très dur. Traduction exemplaire, sources historiques irréprochables. Un grand livre-témoignage. Une blessure qui ne se referme pas.

Martin

 

 

Poison florilegiumAnnalena McAfee, Poison Florilegium, éd. Belfond, 21,00€


Un thriller artistique à la mécanique implacable. Une sensualité, une passion et un cynisme qui nous rappellent les grandeurs et vicissitudes de l’art et des artistes. Un portrait sans complaisance de l’aisance bourgeoise et de son matérialisme frivole et ennuyeux. Que reste-t-il de l’artiste sinon son oeuvre, sinon sa mort ? Un roman déroutant et génial, bourré de clins d’œils artistiques et culturels, d’une grande intelligence et sensibilité, et d’une cruauté entièrement contemporaine envers ses personnages.

Martin

 

 

 

Macronique ; les choses qui n'existent pas existent quand mêmeEmilie Notéris, Macronique : les choses qui n’existent pas existent quand mêmeéd. Cambourakis, 10,00€

Une écriture acide et brève, un relevé d’une neutralité cynique, sans emphase, des violences policières croissantes en France ces dernières années. Une piqûre de rappel douloureuse, violente et nécessaire.

 

 

 

 

 

 

HéritageMiguel Bonnefoy, Héritage, éd. Rivages, 19,50 euros

Un récit transcontinental et intergénérationnel, emprunt de magie, de poésie et de drame. Un voyage onirique du sud au nord du Chili.

Martin

 

 

Coups de coeur

Jérémie Moreau, La Saga de Grimr, éd. Delcourt, 25.5 €

sagadegrimrUn coup de cœur commun pour cette BD cruelle et magnifique dans les éclats des volcans d’Islande.

Olivier&Sophie

.

.

.


Lutz Bassman, Black Village, éd. Verdier, 16€

blackvillage

Sombre, poétique, percutant, plongez-vous dans l’univers de Lutz Bassman, un des hétéronymes d’Antoine Volodine. A découvrir absolument si vous voulez sortir de vos frontières littéraires !

Rencontre avec Lutz Bassmann, présentée par Antoine Volodine, mercredi 18 octobre à 19h.

Sophie&Olivier

.

.

.


Julia Billet, Claire Fauvel, La Guerre de Catherine, éd. Rue de Sèvres, 16€

guerredecatherine

C’est beau et émouvant, le récit d’une jeune juive passionnée de photographiequi fuit les rafles allemandes. Sans aucune image de guerre, on traverse la France et ses années noires à travers un récit lumineux, une BD sublime !

Un énorme coup de cœur de Sophie.

.

.

.


Notre sélection de lectures d’été !

Littérature

enattendantbojanglesOlivier Bourdeaut, En attendant Bojangles, Folio, 6.6 €

De l’amour à la folie, les virevoltes d’un couple fantasque et émouvant…

Sophie


moijeangabinGoliarda Sapienza, Moi Jean Gabin, Le Tripode, 11,5€

Goliarda grandit dans une famille socialiste anarchiste au milieu de la Sicile des années 30. Refusant l’école fasciste, ses parents chargent la famille de faire l’éducation de la petite dernière. Elle a ainsi très tôt accès aux grands textes philosophiques, littéraires et révolutionnaires, mais aussi à la vie populaire de sa ville natale.

Bouleversée par Pépé le Moko qu’elle vient de voir au cinéma, Goliarda nous emporte dans les aventures et la folie de l’enfance.

Un des plus légers et à la fois touchants des romans autobiographiques de l’auteur de L’Art de la joie.

Sophie


                                                                 fuckamericaEdgar Hilsenrath, Fuck America, Le Tripode, 11,5€

Dans un bar miteux Jakob Bronsky écrit un roman sur sa vie intitulé « Le branleur ». Il nous raconte les putes, les clodos, son désir d’être publié, son désir pour le cul de la secrétaire de son éditeur, c’est drôle, méchant, c’est une galerie de portraits digne de freaks, c’est du Hilsenrath quoi !

Olivier


playgroundLars Kepler, Playground, Actes sud, 23€


Savez-vous ce qu’est un page turner ? C’est un livre que l’on ne peut plus refermer et où l’on est inexorablement obligé de tourner les pages pour le finir d’une traite ; eh bien « Playground » en est un. Je ne vous offre pas le haut degré de la littérature – j’en conviens – par contre un pur moment de frisson, de peur, et de course poursuite terrifiante dans l’antichambre de la mort. Le roman facile mais tellement bon de l’été.

Olivier


liaisonsculinairesAndreas Staïkos, Les liaisons culinaires, Babel, 6,6€

Deux voisins qui partagent la même maîtresse vont rivaliser de bons petits plats pour séduire la Belle gourmande. Savoureux !

Sophie


ahcairaDenis Lachaud, Ah ! ça ira…, Babel, 9,7€

Malgré le ras-le-bol ambiant, un activiste qui assassine le président de la République est loin d’emporter l’adhésion populaire… emprisonné pendant 21 ans, il ressort dans un Paris qui a évolué vers encore plus d’injustices. Sa famille et quelque amis marqués par son action vont décider de donner un nouveau souffle à la révolte nécessaire pour changer notre société !
Un roman engagé, qui pose de vraies questions, tout en étant sensible et plutôt optimiste !

Sophie


enfancedunchamanAnne Sibran, Enfance d’un chaman, Gallimard, 19,5€

« La plante t’envoie parfois le tigre. Il est comme toi, jeune et fougueux, maladroit, la patte large, percluse de griffes. Il saute sur ta poitrine et ton corps s’alourdit. Ton souffle s’éteint presque, tandis qu’il t’emporte, les yeux larges, les babines retroussées. Tu chasses avec lui. Tu t’embusques. À la nuit, ta prunelle s’élargit et la voix qui s’échappe rugissant de ta gorge résonne si loin que tu t’arrêtes parfois, te retournes… et ne trouves que toi. Cette empreinte ronde sur le sable de la berge. Ce sang lapé comme un lait chaud. Cette dent vivante, impatiente de percer. Que toi, l’enfant tigre. »

À partir de l’histoire émouvante d’un chaman, Anne Sibran vous invite à passer le voile du réel pour découvrir une Amazonie vibrante de mémoire et de chants.

Anne Sibran sera présente à la librairie mercredi 7 juin à partir de 19h !


robinsonspereetfilsDidier Tronchet, Robinsons père et fils, Elytis, 15€

Une île de 4 km² au large de Madagascar, une île calme et préservée, quoi de mieux pour vivre cette expérience exceptionnelle dont nous rêvons tous et partir y vivre quelques temps ?

Oui, mais voilà, sur cette île, Didier y emmène son fils, son ado en pleine émancipation… Voilà de quoi pimenter un peu le quotidien, souder des liens ou torturer le cœur !

Un récit tour à tour drôle et émouvant, d’une écriture juste qui nous emmène sur l’île avec eux.

Sophie


peindrepecherlaissermourirPeter Heller, Peindre, pêcher et laisser mourir, Babel, 9,8€

Jim Stegner va prendre la défense d’une jeune jument particulièrement maltraitée par son propriétaire. Une défense assez musclée et c’est à partir de là que les gros ennuis vont commencer. On a beau être peintre renommé, pêcheur passionné, la poisse de la vie n’en continue pas moins de vous coller aux basques. Un livre où court une colère sourde dont voudrait se délivrer notre héros mais la vie est un peu plus compliquée.

Olivier


jeuneepouseAlessandro Baricco, La Jeune Épouse, Folio, 7,2€

Un jour dans l’Italie du début XXe, La Jeune Épouse arrive dans la Famille, promise au Fils. Or celui-ci n’est pas là. Parti en Angleterre, le voilà mystérieusement absent. Alors La Jeune Épouse l’attend, découvrant petit à petit les membres de sa nouvelle famille : la Fille qui va faire son éducation sexuelle, Le Père qui porte dans son cœur une inexactitude, l’Oncle cloîtré dans un sommeil perpétuel, la Mère qui en secret lit de la poésie.

C’est une fable virtuose et tout en délicatesse que nous offre Alessandro Baricco !

Sophie


bigfanFabrice Colin, Big fan, Folio, 7,2€

Bill Madlock est le seul à comprendre les textes de Radiohead. Enfin, le croit-il… Un roman sur la fin du monde, sur le groupe Radiohead (si, si) et sur une façon très particulière de regarder l’existence…

Olivier&Sophie


lunedanslepuitsFrançois Beaune, La lune dans le puits, Folio, 8,2€

Pendant deux ans, François Beaune est parti dans tout le bassin méditerranéen pour récolter des histoires vraies. De l’enfance à la mort, tranches de vie et histoires intimes construisent ce recueil touchant et singulier, nous font partager des lieux, des époques, des vies.

Sophie


vernonsubutexVirginie Despentes, Vernon Subutex t3, éd. Grasset, 19,9€

Parce que le T3 est enfin arrivé

Parce que je fais partie de cette génération qui s’est construite sur le rock

Parce que je n’ai pas loin de l’âge de Vernon

Parce que ça se lit d’une traite

Parce que Despentes est une sacrée putain d’écrivaine.

Olivier


inuteroJulien Blanc-Gras, In utero, Le livre de poche, 6,6€

Le journal de grossesse d’un futur père, neuf mois d’attente, de fierté, d’angoisse, d’amour, de trouille, de projections…

Avec humour et honnêteté, le célèbre globe trotteur nous emmène cette fois dans un voyage au centre de l’humain.

Sophie


Polar

envrilleDeon Meyer, En vrille, Points, 8,1€

Un cadavre, celui du fondateur d’un site de rencontres extra conjugales, un viticulteur, une mère et son fils (aux tendances violentes)… et Benny Griessel qui doit démêler tout ça, alors qu’il reprendrait bien un petit verre, bien qu’il soit abstinent depuis fort longtemps… Du très bon Meyer !

Olivier


floridaroadkillTim Dorsey, Florida Roadkill, Rivages, 8,9€

Une course poursuite hallucinogène, déjantée et hilarante !

Olivier


indianpsychoKrishnan Arun, Indian Psycho, Asphalte, 22€

Arjun Clarkson est le rêve américain incarné : cet orphelin indien issu d’une basse caste, complexé et peu sûr de lui, a immigré à New York où il connaît une brillante carrière dans la publicité. Jusqu’au jour où, dans un accès de folie, il poignarde une ancienne collègue… Pour brouiller les pistes, Arjun décide de faire croire à l’existence d’un tueur en série chassant ses proies sur le plus populaire des réseaux sociaux : MyFace.
Bien sûr, cela implique d’organiser d’autres assassinats… Thriller drôle et palpitant, Indian Psycho est aussi une satire féroce des réseaux sociaux.

Sophie


quandsortrecluseFred Vargas, Quand sort la recluse, Flammarion, 21€

Un nouveau Fred Vargas, c’est toujours un événement ! Et celui-ci ne m’aura pas déçue.

Entre meurtre adultérin et affaire de harcèlement, Adamsberg a fort à faire pour son retour au service… mais c’est surtout de mystérieuses araignées tueuses qui l’intriguent !

Sophie


cadresnoirsPierre Lemaitre, Cadres noirs, Le livre de poche, 7,6€

Après quatre années de chômage aussi épuisantes qu’humiliantes, Alain Delambre est contacté par une société qui semble intéressée par son CV. Alors commence un jeu de massacre symbolique qui va se transformer en un jeu de massacre physique.

Olivier


Science fiction et Fantasy BD

lapanseLéo Henry, La panse, Folio, 8,2€

« Bastien Regnault part à la recherche de Diane, sa sœur jumelle, dont la famille n’a plus de nouvelles depuis plusieurs mois. Des indices convergents le mènent très vite à la Défense. Le quartier d’affaires, chargé d’histoire, va, petit à petit, se dévoiler à lui, lui révélant un monde inconnu et souterrain, où, semble-t-il, officie une mystérieuse et très ancienne société secrète : la panse. »

Olivier


quinzinzinziliRégis Messac, Quinzinzinzili, La Table Ronde, 7,1€

« Bien sûr, cela fait des décennies que la littérature nous annonce l’anéantissement de la race humaine, notre capacité à nous détruire ne se discutant plus. Beaucoup de livres pour un sujet aussi crucial, mais dans le lot peu de chefs-d’œuvre… Quinzinzinzili, ce roman au titre improbable, est pourtant de ceux-là, ses rares lecteurs n’en démordent pas, qui s’étonnent toujours de son ironie visionnaire, de son pessimisme halluciné et de ses trouvailles géniales. Publié en 1935, il a été imaginé par Régis Messac, considéré comme l’un des précurseurs du genre, et nous entraîne après le cataclysme, à la suite du dernier des adultes, témoin stupéfait de la renaissance du genre humain : sous ses yeux désabusés, un groupe d’enfants réinvente une Humanité dont l’Histoire a disparu. Et Messac, qui sait que la Civilisation est mortelle, nous offre le spectacle d’une poignée de gosses en train de lui régler son compte… Stupéfiant, Quinzinzinzili renaît et devrait susciter l’admiration de ceux qui croient davantage aux vertus des Lettres qu’à celles de l’Homme. »

Sophie


jihadJean-Marc Ligny, Jihad, L’Atalante, 21€

Entre polar et anticipation, la réédition (revue et corrigée aux goûts du jour…) de ce Jihad est un vrai bonheur. Dans une France aux velléités autoritaires bien installées, notre héros va tout faire pour venger sa sœur malgré la haine, les délits de faciès, Daesh. Mené à 200 à l’heure, ce thriller d’anticipation ne va pas vous aider à sortir de la chaise longue…

Olivier


surequipeeGrégoire Courtois, Suréquipée, Folio, 6,6€

Blackjag est un modèle révolutionnaire, une voiture complètement organique, vivante. Suite à la disparition de son propriétaire, un huissier et son créateur vont fouiller la « mémoire » de cet « animal »… C’est à la fois génial et particulièrement gênant !

Olivier&Sophie


tapisseriedefionavarGuy Gavriel Kay, La Tapisserie de Fionavar, intégrale, J’ai lu, 17,9€

Bon, en gros, 5 étudiants se retrouvent entraînés dans le monde de Fionavar par le mage Loren Mantel d’argent. Ils vont devoir prendre part au conflit qui oppose…. Ben, les forces du bien contre les forces du mal. Si si. Sauf que Notre cher Gavriel Kay fut l’un des très proches de Tolkien, un de ceux qui travailla sur l’édition posthume du Silmarion. Sauf que Gavriel Kay n‘a pas sont pareil pour créer des situations à très forte densité dramatique, à créer des personnages que l’on ne peut ni ne veut oublier (Torc vous dis-je), sauf que cette trilogie est tout simplement jouissive, si si.

Olivier&Sophie


montagnemortevieMichel Bernanos, La Montagne morte de la vie, L’Arbre vengeur, 17€

À la frontière des genres, roman de pirates, d’exploration, roman fantastique, quête spirituelle, La Montagne morte de la vie est à la fois fascinant et sublime.

Sophie&d’Olivier


heritagedesroispasseursManon Fargetton, L’héritage des Rois Passeurs, Milady, 8,2€

Deux mondes miroirs et une jeune femme qui seule a le pouvoir de passer de l’un à l’autre, une chasseuse de dragon héritière du trône, des complots et querelles entre les dieux et les rois, des héros hauts en couleur et une pincée de féminisme : voilà tous les ingrédients pour une bonne fantasy efficace et qui ne manque pas d’originalité !

Sophie


fleursaucreuxdesruinesChloé Chevalier, Fleurs au creux des ruines, Hélios, 4,9€

Tout comme Janua Vera était un sublime prélude à Gagner la Guerre, ce petit recueil de récits est plein d’ambiances et de poésie, de personnages intrigants, de paysages crépusculaires. Même s’il ne manquera pas de vous donner envie d’aller jeter un œil à ces Récits du demi-loup qu’il introduit, vous pourrez aussi savourer ce recueil pour lui-même !

Sophie


BD

petittraiteecologieAllessandro Pignocchi, Petit traité d’écologie, Steinkis, 14€

C’est drôle, c’est absurde, c’est engagé mais on ne sait pas vraiment pour quelle cause, c’est du Fabcaro écolo… Bref, c’est à ne pas manquer !

Sophie&Olivier


culotteesPénélope Bagieu, Culottées t2 : des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent, Gallimard, 20,5€

Des portraits de femmes aussi incroyables que touchantes. À faire lire dans les écoles, les églises, les hôpitaux et dans tous les établissements d’État !

Olivier&Sophie


revoltedesovalistesLes Rues de Lyon, L’épicerie séquentielle, 3€

Pour la 3e année, Les Rues de Lyon nous offre une petite revue sur l’histoire de Lyon, la petite et la grande, celle de loin et celle de près, par des auteurs et illustrateurs lyonnais.

À noter que le n° du mois de juin, La révolte des Ovalistes, est illustré par Nathalie Vessillier, qui sera présente à la librairie pour un atelier de création de BD samedi 17 juin (sur réservation, participation de 7€).


commentjenesuispasdevenumoineJean-Sébastien Bérubé, Comment je ne suis pas devenu moine, Futuropolis, 29€

En débarquant à Katmandou en 2005, Jean-Sébastien Bérubé espérait bien devenir moine bouddhiste. Mais il ne tarde pas à découvrir que la réalité des moines tibétains est beaucoup plus complexe que ce qu’il avait lu ou vu. Alors qu’il croyait que les enseignements de Bouddha étaient une science de l’esprit et une philosophie profonde, Jean-Sébastien ne rencontre que des pratiquants qui croient en la magie et aux superstitions, vénérant Bouddha comme s’il était un dieu avec des pouvoirs surnaturels. Parallèlement à cela, il fait un voyage au Tibet pour visiter les lieux sacrés et voir de ses propres yeux les conséquences de l’occupation chinoise. La réalité de cette situation géopolitique n’est également pas celle qu’il croyait…

En dédicace le vendredi 9 juin de 16h30 à 18h30 en compagnie de Michel Rabagliati !


duelRenaud Farace, Duel, Casterman, 22€

Pendant que les guerres napoléoniennes font rage, deux hommes s’affrontent pour sauver leur leur réputation, devenant au fil des années des combattants de légende. Une BD historique pleine de rage et de stratégie, d’honneur et de futilités, passionnante !

Sophie


gerardMathieu Sapin, Gérard, Cinq années dans les pattes de Depardieu, Dargaud, 19,99€

Depardieu l’acteur, l’un des plus grands. Depardieu le dévoreur, l’un des plus grands. Depardieu et ses « copains » de l’est, Depardieu et sa collection d’œuvres d’art , Depardieu et sa mélancolie, Depardieu et son corps, Depardieu ce monstre vivant… On reste fasciné par le portrait que fait Sapin de son sujet. Un tour de force.

Olivier


BD Jeunesse

hildaLuke Pearson, Hilda et la forêt de pierres, Casterman, 16€

Vous ne connaissez pas encore Hilda ? Laissez-vous embarquer par cette aventureuse petite fille qui vit au milieu des trolls et autres créatures plus ou moins sympathiques ! Le 5e tome d’une série coup de cœur à découvrir.

Sophie&Olivier


imbattablePascal Jousselin, Imbattable 1 : Justice et légumes frais, Dupuis, 10,95€

Imbattable ben… il est imbattable parce qu’il se joue des cases de la BD dans lesquelles il est enfermé, il tire de la case 8 sur la case 3, grimpe de la case 7 à la case 5. Vous ne comprenez pas bien ? Venez découvrir cette petite perle d’oulipo de la bande dessinée pour les mouflets. Ma fille adore, c’est vous dire !

Olivier


chateaudesetoilesAlex Alice, Le château des étoiles, Rue de Sèvres, 14€

Lors d’un vol en ballon dirigeable pour prouver l’existence de « l’éther », la mère de Séraphin s’écrase sous ses yeux. Un an plus tard, une mystérieuse lettre informe le jeune garçon que quelqu’un a retrouvé son carnet de bord. Un steam-punk rythmé et intelligent, une belle série BD pour les 9/89 ans.

Sophie&Olivier


Jeunesse

loupenlaisseChristian Oster, Le loup en laisse, L’école des loisirs, 7€

Quand le Petit Chaperon rouge, les trois petits cochons, la chèvre de monsieur Seguin, se liguent et décident de se venger du grand méchant loup, cela donne une histoire pleine de ruses et d’humour. Mais méfions-nous, dans les bois, car même tenu en laisse, le loup ne se laissera pas dompter…

Sophie


madamelapinblancGilles Bachelet, Madame le Lapin Blanc, Seuil, 5,9€

Un délicieux album qui nous fait découvrir le quotidien de l’épouse du Lapin Blanc. Pendant que celui-ci court les aventures d’Alice au pays des Merveilles, Madame gère le ménage, les cinq enfants, les courses, les mille et une recettes à la carotte… Cela ne peut plus durer ! Il serait tout de même bien que Monsieur s’occupe un peu d’elle !

Sophie


sciencequisemangeAndrew Schloss, La science qui se mange, petites expériences scientifiques à réaliser en famille, Vigot, 14,9€

Fabriquer un ectoplasme gluant au goût de citron, créer de la peinture multicolore avant de la manger, fabriquer des origamis en sucre d’orge et plein d’autres expériences toutes aussi inattendues que délicieuses.

Le coup de cœur d’un papa libraire.


lesmuresOlivier de Solminihac, Stéphane Poulin, Les mûres, Sarbacane, 15,5€

Un très bel album sur la fin des vacances, plein d’une douce mélancolie, avec des mûres plein la bouche !

Olivier


inukshukCamillelvis, Inukshuk, Dyozol, 13,9€

Sur la banquise joue un ours blanc et un petit homme, soudain ils rencontrent un poisson. D’un tout petit bout d’histoire, Camillelvis nous donne à voir un très beau balai de formes qui se font et se défont, une danse pleine de poésie, de rire et d’esquimau.

Olivier&Sophie


jadorelesanimauxJ’adore les animaux, Milan, 14,9€

Les animaux à écailles, les animaux à poil, à plumes, ou à ailerons, un tour du monde plein de couleurs pétillantes, sautillantes et drôlement amusantes. Nous avons tout simplement craqué pour les illustration de Louis Thomas.

Olivier&Sophie


le-chateau-fortPhilippe Jalbert, Le Château-fort, Seuil collection Les docs emboîtés, 12,5€

Une nouvelle collection très belle et originale qui propose des imagiers en relief pour les petits à partir de 3 ans.

Sophie&Olivier


jeveuxcocodrileLaure Mouloubou, Je veux un cocodrile, Amaterra, 9,5€

À lire à haute voix avec son loulou, et en criant très fort à la fin « Je-veux-un-cocodrile » !!!

Olivier&Sophie


danslavieilyadesreglesDans la vie, il y a des règles !, Seuil, 13,9€

« Je ne fais pas accuser mon frère à ma place… quoique… »

« Je suis jaloux de ma petite sœur. C’est tout à fait normal. J’évite juste de la tuer. »

« Je ne dis pas : « J’ai pas trouvé » quand j’ai pas cherché. »

Un florilège de vraies règles de vie, même si parfois très subjectives…

Olivier&Sophie


mordicusDidier Levy, Marie Novion, Mordicus un jour, Mordicus toujours, Sarbacane, 14,9€

La suite des aventures de Mordicus et de son petit fils, pour notre plus grand plaisir. Partis en vacances, Mordicus est rattrapé par sa réputation de grand loup dangereux ! Est-il coupable de la disparition de l’épicière ?

L’illustratrice de Mordicus, Marie Novion, sera présente pour une rencontre dédicace samedi 28 juin à partir de 15h !


electrico28Davide Cali, Magali Le Huche, Electrico 28, Abc Melody, 14€

« Amadeo est conducteur de tram à Lisbonne, mais pas un conducteur de tram comme les autres. Au cours de sa longue carrière, il a aidé plein d’amoureux timides dans son Electrico 28. Et comme vous le savez, des amoureux timides, il y en a beaucoup ! »

C’est drôlement joli, touchant et puis ça m’a tellement redonné envie de partir à Lisbonne !

Olivier&Sophie


sherlocklupinetmoiIrène Adler, Sherlock, Lupin et moi, Albin Michel jeunesse, 12,5€

La jeune Irène, en vacances à Saint-Malo, va rencontrer Sherlock Holmes et Arsène Lupin, deux adolescents originaux qui ont déjà tout des hommes célèbres qu’ils deviendront ! Les trois amis vont vite être confrontés à une mort mystérieuse qui va les mener dans une enquête périlleuse…

Sophie


diamanterieLaure Monloubou, La diamanterie ou les vacances d’une fille bancale, Amaterra, 12,5€

Pénélope vit seule avec sa mère dans une grande ville. C’est une jeune fille sensible, émotive, qui a un regard plein d’ironie sur le monde et très négatif mais non dépourvu d’humour sur elle-même. Sa mère multipliant les petits jobs pour joindre les deux bouts, Pénélope va devoir passer les deux mois de vacances d’été chez son oncle et sa tante, et ses terribles cousin et cousine, dans  » un trou perdu « . Son dernier séjour chez eux, il y a plusieurs années, s’était très mal passé. Mais certaines choses ont changé, et les rencontres qu’elle va faire cet été-là vont tout bouleverser.

Sophie


passe-miroirChristelle Dabos, La passe-miroir t3, Gallimard, 18€

La suite tant attendue des aventures d’Ophélie et Thorn, bousculés entre les mondes, leurs familles et leurs pouvoirs… Une suite qui tient ses promesses pour une série ado/adultes à ne pas manquer !

Sophie


Essais et beaux livres

fabriquedumonstrePhilippe Pujol, La fabrique du monstre, Points, 7€

Marseille, son vieux port, son ciel bleu et ses clichés provençaux éculés. Marseille et ses quartiers pourris jusqu’à la moelle de l’âme, le clientélisme des politiciens, la survie des uns, la rage animale constante des autres. Pujol s’est immergé durant 3 ans dans ces endroits où plus personne ne veut aller et en a tiré ce que je considère comme une des meilleures enquêtes de terrain. Prix Albert-londres.

Olivier


mapsJazzberry Blue, Maps, Le Chineur, 29,9€


Fascinant ! À partir de données cartographiques, l’artiste Jazzberry Blue a façonné ces étonnants plans de villes en mosaïques colorées. 25 cartes détachables pour vous faire un salon Art Déco, jouer aux 7 familles des 5 continents, ou tout simplement admirer sous forme de livre !

Olivier&Sophie


thecurepornographyPhilippe Gonin, The Cure : Pornography, Densité, 9,95

1982 : Robert Smith va sortir Pornography, un album brûlant, électrique, beaucoup plus sombre que Faith ou The forest parce que plus rock. Après il ne restera plus que des terres arides d’où il faudra fuir. Mais venez donc écouter Philippe Gonin, maître de conférence

et passionné de rock, nous parler de la création de cet album mythique.

Rencontre avec Philippe Gonin mercredi 5 juillet à 19h


lecinemafrancaisLe cinéma français c’est de la merde, Distorsion, 20€

La revue Distorsion nous sort un numéro spécial Cinéma français, et c’est un festival de pépites oubliées : Une étrange affaire de Pierre Granier-Deferre, Coup de tête de Jean-Jacques Annaud, Les frères pétards d’Hervé Palud, Muriel d’Alain Resnais, France société anonyme d’Alain Corneau… J’en passe et des meilleurs ! Vous pouvez vous en servir pour vos blind test, pour voir ou revoir tous ces films en un week-end ou le jeter à la figure de celui qui vous dira encore que le cinéma français c’est de la merde ? Tu choizes !

Olivier


graffitivreGuillaume Normand, Grégoire Vilanova, Graffitivre : des bombes, des bières, des murs, Tana, 9,95€


Encore une sale journée pour les unijambistes

ou alors

Flashball, Pokéball, Ras le ball

ou encore

Hasta siempre y vira la playstation

une petite dernière pour la route ?

Liberté Egalité Beyoncé

Vos deux libraires préférés se sont sérieusement gaussés sur cette petite bible du graffiti urbain décalé. À se tordre.




Au Bal des actifs, Demain le travail, éd. La Volte, 20 €

demainletravail

Le dernier recueil de nouvelles de La Volte, cette fois sur la thématique du travail – sujet tout à fait effrayant quand il est traité en anticipation – est une nouvelle fois incontournable !

Au sommaire : Stéphane Beauverger, Karim Berrouka, David Calvo, Alain Damasio, Emmanuel Delporte, Catherine Dufour, Léo Henry, L.L. Kloetzer, Li-Cam, luvan, Norbert Merjagnan, Ketty Steward. Que du beau monde quoi !

 

 

 

 


Luke Pearson, Hilda et la forêt de pierres, éd. Casterman, 16€

Vhildaous ne connaissez pas encore Hilda ? Laissez-vous embarquer par cette aventureuse petite fille qui vit au milieu des trolls et autres créatures plus ou moins sympathiques ! Une série coup de cœur à découvrir. Sophie.

 

 

 

 


Mudrooroo, Chat sauvage en chute libreéd. Asphalte, 18 €

9782918767664_1_75Dans l’Australie des années 60, un jeune métis aborigène sort de prison mais reste enfermé dans l’armure d’insensibilité qu’il a tenté de se construire pour affronter le monde et les autres. Un roman magistral « Entre spleen urbain et retour à la brutalité du bush ».

Sophie

 

 

 


Patrick Ness, Quelques minutes après minuit, folio junior, 6.8€

quelquesminutesapresminuit

Depuis que sa mère est malade, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. Chaque fois, quelques minutes après minuit, un monstre apparaît sous la forme d’un arbre gigantesque qui apporte avec lui l’obscurité, le vent, les cris. Le monstre vient chercher quelque chose de très ancien et de sauvage. Il veut connaître la vérité…

Un roman à la fois particulièrement prenant et sensible, où les émotions d’un adolescent face à la tragédie sont parfaitement rendues.

Sophie.

 

 


Irène Adler, Sherlock, Lupin & moi, Le mystère de la dame en noir, Albin Michel jeunesse, 12.5€

sherlocklupinetmoi

Une jeune adolescente en vacances à Saint Malo va faire la rencontre des jeunes Sherlock et Lupin. Quand le trio intrépide découvre sur la plage un noyé, visiblement assassiné, leurs talents naissants d’enquêteurs s’en donne à cœur joie !

Sophie

 

 

 

 


Flore Vesco, De Cape & de mots, Didier jeunesse, 14.2€

decapeetdemots

Humour, irrévérence et complots à la cour du roi !

Serine, en dépit de la volonté de sa mère, refuse de se marier. Mais pour sortir ses frères de la pauvreté, elle doit agir. Sa décision est prise : elle sera demoiselle de compagnie ! La tâche s’annonce difficile : la reine est capricieuse, antipathique, et renvoie ses demoiselles aussi souvent qu’elle change de perruque. Mais Serine ne manque pas d’audace et, tour à tour, par maladresse ou génie, se fait une place. Elle découvre alors la face cachée de la cour : les manigances, l’hypocrisie et les intrigues. et tente de déjouer un complot. Un premier roman décapant qui marque tant par la singularité de son héroïne que par la plume inventive de son auteur.

Sophie

 

 


Violette Ailhaud, L’homme semence, éd. Paroles, 8€

hommesemencePrivé de ses hommes par la répression qui suit le soulèvement républicain de 1851, un village peuplé uniquement de femmes passe deux ans dans un isolement total. Serment est fait que si un homme vient, il sera leur mari commun.

Incisif et fascinant, un court texte à découvrir absolument !

Sophie

 

 

 


Julia Kerninon, Une activité respectable, éd. du Rouergue, 9.8 €

activiterespectable

Comme à chaque fois que je suis touché de cette façon je ne sais plus quoi dire et surtout comment le dire, alors je vais attendre que tout ça se dépose et ensuite je vous en parle…

Olivier

 

 

 

 


Camille Jourdy, Juliette, éd. Actes Sud, 26 €

julietteJ’étais passé complètement à coté de la dernière BD de Camille Jourdy lors de sa sortie et grâce à Johanne je me suis plongé dedans il y a deux jours. J’ai pris une grosse claque ! Un scénario très écrit et touchant, un dessin qui m’a tout simplement bluffé. Alors je le dis tout haut, CAMILLE JE T’AIME !!

Olivier

 

 


Michel Bernanos, La Montagne morte de la vie, éd. l’Arbre vengeur, 17 €

montagnemortedelavie

À la frontière des genres, roman de pirates, d’exploration, roman fantastique, quête spirituelle, La Montagne morte de la vie est à la fois fascinant et sublime.

Sophie&Olivier

 

 

 


Laurent Saulnier, Bonneville, éd. Le Dilettante, 17 €

bonneville

« Je prenais les clés de la Pontiac, je soulevais la bâche, la tirais sur le pavillon et m’installais à la place du conducteur, dans le noir. Personne ne savait que j’étais là. Pour commencer j’aimais passer la main sur la jante du volant polie par les miles, caresser la contre-porte et son accoudoir tout en longueur, ensuite je donnais le quart de tour de clé qui me laissait un peu de latitude pour tourner les roues. Ça suffisait pour un gamin, c’était un jeu et rien de plus. C’est après que j’ai commencé à voyager sérieusement. »

Entre mélancolie et roman noir, le récit d’un homme qui aurait peut-être dû continuer à simplement rêver ses escapades.

Sophie

 

 


Joseph Incardona, Chaleur, éd. Finitude, 15.5 €

chaleur

Vous avez froid ? Lisez Chaleur… L’hiver va être très chaud avec Incardona. Le roman noir de la rentrée…

Olivier

 

 

 

 


Pour le plaisir de vous faire découvrir quelques uns de nos incontournables, voici une sélection de coups de cœur d’Olivier :

doggybags

 

C’est trash, rapide, puissant, c’est un superbe hommage aux comics des années 50-60, c’est beau comme un accident de voiture la nuit et c’est servi par trois grands de demain.

 

 

 

 

chemindesames

 

1919, nord de l’Ontario. Niska, une vieille Indienne, attend sur un quai de gare le retour d’Elijah, un soldat qui à survécu à la guerre. Mais du train ne descendra pas celui qu’elle croyait… Un premier roman en forme de coup de poing dans le ventre et le cœur.

 

 

 

 

 

faussegarde

Dans une ville moyen-orientale imaginaire qui ne vit que pour le Pankat (un art martial de « là-bas »), nous allons suivre les aventures d’un jeune homme qui va s’élever peu à peu à travers cette discipline.

Merwan a un trait vif, un choix de couleurs pétantes, surtout le combat final qui est tout simplement génial. Une bd que je mets aussi bien entre les mains de bdphiles que de néophyte, et ça marche.

 

 

 

moscousurvodka

 

Erofeiev a rendez vous avec sa douce, à Petchouki. Pour cela il faut prendre le train et notre héros semble déjà bien imbibé. Le trajet doit durer deux heures, deux petites heures qui vont s’étirer à l’infini et noyer Erofeiev et ses comparses dans un flot d’alcool ininterrompu. Ce qui donnera lieu à de superbes diatribes contre la religion, son gouvernement, ou encore le hoquet.
Un roman important interdit dans son pays jusqu’en 1990 et publié sous le manteau, un livre qui déborde, un putain de bon bouquin que l’on boit jusqu’à la lie. À la vôtre.

 

 

 

payskaki

 

J’ai fait mon service militaire et pendant bien des années après j’en ai cauchemardé. Pays kaki raconte ça, cette virilité malsaine, ces humiliations constantes, ces meurtres d’état, la grande muette plein phares. En noir et blanc et 12 cases par planches, Christophe Girard s’ouvre selon moi un bel avenir dans la Bd.

 

 

 

sutures

 

Certes l’autobiographie que nous raconte David Small n’est pas des plus comiques : un père médecin chercheur persuadé que les rayons X sont la solution à tout et qui en bombarde son fils pour le soigner d’un kyste, une mère aux silences d’une violence rare, une enfance dans le carcan étouffant d’une sorte de maccarthysme familial où l’apparence et le non-dit règnent jusque dans la salle à manger. Ajouter à cela une puissance graphique d’une grande maturité, travaillée entre autres dans les pages du New York Times et du Washington post, fait de Sutures une œuvre intime, sociale, historique et indispensable.

 

 

tempsmateriel

 

Palerme 1978. Trois adolescents vont glisser petit à petit dans la violence en voulant reproduire les actes des brigades rouges. Avec ce premier roman assis sur un style saisissant, Giorgio Vasta tisse sur 300 pages une toile tendue à l’extrême, ou l’Italie devient un personnage repu et arrogant.

 

 

 

 

citoyensclandestins

 

Il y a quelque chose de pourri au royaume des renseignements. Il y a quelque chose de pourri et surtout de très dangereux qui se balade dans la nature.
À travers deux agents infiltrés et deux journalistes, DOA tisse un polar redoutable et réaliste.
Avec ce livre DOA vient de rentrer dans la cour des grands.

 

 

 

chanteurgospel

 

Il y a ceux qui ont lu Harry crew et puis il y a les autres.

Si j’étais vous je ferais partie de la première catégorie.

 

 

 

 

worldwarz

 

La guerre des zombie a eu lieu et ce livre le prouve.

Conçu comme un rapport de l’ONU, nous avançons à l’intérieur d’une terreur ultra réaliste. Un livre d’une très grande originalité.

 

 

 

 

reinedeslectrices

 

La reine d’Angleterre, un beau matin se pique de lecture. Grave erreur ! Le royaume ne permettra pas que sa Queen fasse fi de tout le protocole auquel elle est tenue. Bennet nous sert sur un plateau une comédie so british. Delicious.

 

 

 

 

 

paysaube

 

La naissance de l’Amérique moderne portée par trois personnages aussi poignants qu’emblématiques.

Lehane réussit une saga romanesque absolument flamboyante.

 

 

 

 

presque

 

Le témoignage d’un troufion lors de son service militaire dans un camp disciplinaire. Et déjà tout y est. Le trait épais et physique, le regard intuitif de Larcenet sur son monde (le nôtre ?) et une façon unique d’alterner le grotesque avec le sublime (la planche avec l’aigle). Oui, déjà tout est là.

 

 

 

bureautabac

 

« Je ne suis rien. Je ne serais jamais rien. Je ne peux vouloir être rien. À part ça, je porte en moi tous les rêves du monde. »

C’est l’ouverture de ce long poème. Certainement l’un des plus beaux et ce pour encore très longtemps. Une pierre de touche.

 

 

 

 

demandepoussiere

 

Fante n’a jamais étais foutu d’écrire autre chose que sa vie. Mais dieu qu’il le fait bien.

Arturo Bandini, jeune homme de 20 ans, tente de devenir écrivain en s’installant à Los Angeles. Il rencontre Camilla. Sur ce canevas très mince, Fante signe un roman culte dont Bukowski se revendiquera longtemps. Il fut pour mes 20 ans à moi un livre majeur.

Malheureusement épuisé en poche – à quand l’éditeur qui s’y remet ? – Christian Bourgois nous propose fort heureusement ce texte dans l’intégrale La Route de Los Angeles, Bandini, Demande à la poussière (22 €).

 

 

grandquoi

 

Valentino n’a que huit ans lorsqu’il fuit son Soudan natal. Il ne sait pas que ce sera une longue errance avec des milliers d’autres Enfants Perdus durant des années. Destin singulier qui le mènera jusqu’à Atlanta où la jungle change de visage mais reste tout aussi cruelle. Eggers a passé des centaines d’heures à écouter Valentino se raconter. Et le texte oscille entre récit épique et roman d’apprentissage avec maîtrise et simplicité. Un livre urgent.

 

 

 

 

reducteurvitesse

 

Blain nous raconte son service militaire dans la marine. Et c’est pour lui l’opportunité de nous montrer son talent.

George fait la connaissance de Louis, qui va l’entraîner dans les entrailles du « Belliqueux », seul endroit ou l’on peut échapper au mal de mer. Un graphisme brûlant, ultra rythmé, qui est la marque de fabrique du grand bonhomme.

À lire et relire jusqu’à plus soif.

 

 

kirihito

 

Tezuka reste et restera celui par qui tout arrive dans le monde du manga moderne. Avec Kirihito, il signe une fable étrange et profondément humaniste, où un virus ferait se transformer les humains en chiens. Quatre tomes au trait rythmé et puissant, une très bonne entrée pour découvrir le maître.

 

 

 

 

 


Notre sélection de Noël !

 

LITTÉRATURE

Emily St John Mandel, Station Eleven, éd. Rivages, 22€

Le chastation-elevenos s’est installé suite à une pandémie foudroyante, mais pour cette petite troupe d’acteurs et de musiciens itinérants, continuer à sillonner les routes pour jouer Shakespeare dans les communautés qui ont pu s’organiser, c’est lutter pour la vie et la beauté. C’est prolonger
l’humanité, « parce que survivre ne suffit pas ».

 

 

 

Gilles Marchand, Une bouche sans personne, éd. Aux forges de Vulcain, 17€

unebouchesanspersonne

Toutes les nuits, ce comptable au visage toujours dissimulé par une écharpe trouve refuge dans le même bar, avec les mêmes habitués. Un soir, il est obligé de se dévoiler, bouleversant ainsi sa vie et celle de son entourage.
Un roman étrange et poétique, qui nous rappelle avec délectation l’imaginaire de Boris Vian.

Rencontre avec Gilles Marchand le mercredi 18 janvier !

 

 

Jean-Marie Blas de Roblès, L’île du Point Némo, Points Seuil, 8,1€

iledupointnemoLaissez-vous happer par ce monde bigarré et excentrique entre Sherlock Holmes et Vingt mille lieues sous les mers. Des prostitués siamoises, un homme à trois jambes, un « nolife », des psychopathes entourés d’aristocrates anglais aussi étourdis, gavés et comblés que nous.
Voici une odyssée étourdissante, fantasque et jouissive dont on ressort abasourdi et heureux !

 

 

 

Craig Clevenger, Le Contorsionniste, éd. Le Nouvel Attila, 20€

contorsionnisteFaussaire de génie traqué par les hôpitaux psychiatriques, la police et la mafia, John Vincent endosse pour leur échapper des identités à l’infini. Pour chacune d’elles, il fabrique des preuves nouvelles : noms, papiers, adresses postales, et jusqu’à ses souvenirs…
Une fuite en avant qui va vite s’enrayer.

 

 

 

Céline Minard, Le grand jeu, éd. Rivages, 18€

grandjeuInstallée dans un refuge high-tech accroché à une paroi d’un massif montagneux, une femme s’isole de ses semblables pour tenter de répondre à une question simple : comment vivre ? Outre la solitude, elle s’impose un entraînement physique et spirituel intense fait de longues marches,
d’activités de survie, de slackline, de musique et de la rédaction d’un journal de bord. Saura-t-elle « comment vivre » après s’être mise à l’épreuve de conditions extrêmes, de la nature immuable des temps géologiques, de la brutalité des éléments ? C’est dans l’espoir d’une réponse
qu’elle s’est volontairement préparée, qu’elle a tout prévu. Tout, sauf la présence, sur ces montagnes désolées, d’une ermite, surgie de la roche et du vent, qui bouleversera ses plans et changera ses résolutions… Avec son style acéré, Céline Minard nous offre un texte magnifique sur les jeux et les enjeux d’une solitude volontaire confrontée à l’épreuve des éléments.

 

Clémentine Mélois, Cent titres, éd. Grasset, 10€

centtitres

 

Ce n’est peut-être pas une nouveauté de l’année, mais on a tellement ri qu’on ne peut s’empêcher de vous suggérer ces titres pastiches de grands classiques littéraires pour votre fin d’année !

 

 

 

Mariam Petrosyan, La Maison dans laquelle, éd. Monsieur Toussaint Louverture, 24,5€

lamaisondanslaquelleLorsque l’on découvre la lecture, c’est de manière générale assez jeune et je ne déroge pas à cette règle. C’est donc aussi durant cette période que nos goûts vont se forger, vont même déterminer certains choix et surtout nous faire éprouver des sensations et des émotions à nulle autre pareilles. Souvent, plus tard, plus vieux, je serai à la recherche de ces mêmes sensations, de ces soubresauts incroyables que j’ai éprouvés lors de telle ou telle lecture, mais non rien, le plus souvent de très grosses déceptions ou au pire un hochement de tête entendu.
Et puis un jour un éditeur, Monsieur Toussaint Louverture, publie « La maison dans laquelle » et d’un seul coup tout a changé.
C’est quoi au juste la Maison ? Un établissement pour enfants handicapés qui seraient inadaptés à l’extérieur ?
En quelques pages je me suis plongé avec simplicité et fascination dans cette ogre qu’est la Maison. J’ai frissonné pour ces ados qui défont le monde, fument clopes sur clopes, boivent des liqueurs magiques, peignent des dragons blancs tout en haut des murs, ou bien se battent en hordes rangées de fauteuils roulants contre manchots, psychotiques et autres formes artistiques de la nature. J’ai ri, transpiré, dansé, hurlé,
et suis ressorti à chaque fois tout rempli d’une mélancolie que seuls Loup, Fumeur, Sauterelle ou Lord peuvent comprendre.
Ça y est je l’avais enfin mon livre, celui qui était en train de me mettre à genoux à quarante ans passés, celui qui fait que chaque fois que l’on y retourne on croit
retourner chez soi. Et comme mon métier c’est d’être un « passeur » je vous invite chez moi… à lire La Maison dans Laquelle.

 

David Van Reybrouck, Zinc, éd. Actes Sud, 8,5€

zincÀ travers le destin d’Emil Rixen né en 1903 dans une petite bande de terre entre les Pays-Bas et la Prusse, plus tard entre la Belgique et l’empire Allemand, David Van Reybrouck nous invite à réfléchir à deux sujets d’une actualité brûlante : la fin d’une utopie européenne et le retour des frontières, matérialisation sur le terrain de la résurgence des nationalismes.
C’est le génie des grands que de nous emporter dans une histoire à la fois aussi technique que singulière. La petite histoire
dans la grande…

 

 

 

POLICIERS

Grégoire Hervier,Vintage, éd. Au diable Vauvert, 18,5€

Avintagevec Vintage, Grégoire Hervier nous embarque dans un road trip bien rock’n’roll. Entre polar et passion pour les mythiques premières guitares électriques.

 

 

 

 

Owen Sheers, J’ai vu un homme, éd. Rivages, 9€

jaivuunhommeQue fait Michael Turner dans la maison de ses voisins ? Pourquoi s’attarder ainsi en leur absence ? Depuis la disparition de sa femme Caroline, reporter tuée au Pakistan, il vit à Londres. En un éclair, Michael est entré dans l’existence des Nelson : il est l’ami idéal. Presque trop. À des kilomètres de là, dans le Nevada, le commandant McCullen doit vivre avec ses remords. Caroline est morte par sa faute. Et il ne parvient pas à s’en remettre. Ce roman sensible, histoire d’amour et de rédemption traversée par le fracas des guerres modernes, se lit comme un thriller haletant.

 

 

Doa, Pukhtu, éd. Gallimard, 21€

pukhtuDire d’un homme qu’il n’a pas de pukhtu est une injure mortelle. Pukhtu est l’histoire d’un père qui, comme tous les pères, craint de se voir privé de ses enfants par la folie de son époque. Non, plutôt d’une jeune femme que le remords et la culpabilité abîment. Ou peut-être d’un fils, éloigné de sa famille par la force du
destin. À moins qu’il ne s’agisse de celle d’un homme cherchant à redonner un sens à sa vie. Elle se passe en Asie centrale, en Afrique, en Amérique du Nord, en Europe et raconte des guerres ouvertes et sanglantes, des conflits plus secrets, contre la terreur, le trafic de drogue, et des combats intimes, avec soi-même, pour rester debout et survivre.
C’est une histoire de maintenant, à l’ombre du monde et pourtant terriblement dans le monde. Elle met en scène des citoyens clandestins.

 

Jérémy Fel, Les loups à leur porte, éd. Rivages, 8,8€

loupsaleurporteUne maison qui brûle à l’horizon ; un homme, Duane, qui se met en danger pour venir en aide à un petit garçon qu’il connaît à peine ; une femme, Mary Beth, serveuse dans un dîner perdu en plein milieu de l’Indiana, forcée de faire à nouveau face à un passé qu’elle avait tenté de fuir ; et un couple, Paul et Martha, pourtant sans histoires, qui laisseront un soir de tempête, entrer chez eux un mal bien plus dévastateur.
Qu’est-ce ce qui unit tous ces personnages ? Quel secret inavoué les lie ? Jérémy Fel nous livre ici un grand puzzle feuilletonesque à l’atmosphère énigmatique et troublante.

 

 

 

SCIENCE FICTION & FANTASY


Robert Charles Wilson, Les affinités
, éd. Denoël, 22€

affinitesAdam Fisk s’est installé à Toronto pour suivre des études de graphisme que lui finance sa grand-mère. Là, il s’est inscrit à un programme payant pour déterminer à laquelle des vingt-deux Affinités il appartient. Adam est un Tau, une des cinq plus importantes de ces nouvelles familles sociales théorisées par le chercheur Meir Klein. Quand la grand-mère d’Adam, diminuée par une attaque, est placée dans une maison de retraite, le jeune homme n’a plus les moyens de suivre ses études. Mais être un Tau confère des avantages qu’il va vite découvrir : travail rémunérateur, vie sociale pleine et satisfaisante. Tout est trop beau, trop facile. Tout va très vite pour Adam, et il en est de même pour le reste du monde, car le modèle social des Affinités est en train de s’imposer. Malheureusement, dans l’histoire de l’Humanité, aucun changement radical ne s’est fait sans violence.


Jean-Philippe Jaworski, Même pas mort, Rois du monde t1,
folio SF, 8,2€

memepasmortJe m’appelle Bellovèse, fils de Sacrovèse, fils de Belinos. Pendant la Guerre des Sangliers, mon oncle Ambigat a tué mon père. Entre beaux-frères, ce sont des choses qui arrivent. Surtout quand il s’agit de rois de tribus rivales… Ma mère, mon frère et moi, nous avons été exilés au fond du royaume biturige. Parce que nous étions de son sang, parce qu’il n’est guère glorieux de tuer des enfants, Ambigat nous a épargnés. Là-dessus, le temps a suivi son cours. Nous avons grandi. Alors mon oncle s’est souvenu de nous. Il a voulu régler ce vieux problème : mon frère et moi, il nous a envoyés guerroyer contre les Ambrones. Il misait sur notre témérité et notre inexpérience, ainsi que sur la vaillance des Ambrones. Il avait raison : dès le début des combats, nous nous sommes jetés au milieu du péril. Comme prévu, je suis tombé dans un fourré de lances. Mais il est arrivé un accident. Je ne suis pas mort.

 

Paolo Bacigalupi, Water Knife, éd. Au diable Vauvert, 23€

waterknifeLa guerre de l’or bleu fait rage autour du fleuve Colorado. Détective, assassin et espion, Angel Velasquez coupe l’eau pour la Direction du Sud Nevada qui assure la survie de Las Vegas. Lorsque remonte à la surface la rumeur d’une nouvelle source, Angel gagne la ville dévastée de Phoenix avec une journaliste endurcie et une jeune migrante texane…

 

 

 

Sylvie Lainé, Fidèle à ton pas balancé, éd. Actu Sf, 20€

fideleatonpasbalanceBien connue des amateurs de science-fiction, Sylvie Lainé est une plume exceptionnelle.
Elle raconte à travers sa science-fiction comment les humains, les hommes et les autres s’aiment, se rejoignent et se quittent… Sont enfin réunies dans ce recueil toutes ses nouvelles, ainsi que des récits inédits.

 

 

 

 

BEAUX LIVRES

Christophe Jacrot, Snjör, éd. H’artpon, 55€

snjor

Les solitudes glacées des neiges d’Islande.
Juste sublime.

 

 

 

 

Mark Frost, L’histoire secrète de Twin Peaks , éd. Michel Lafon, 24,95 €

twinpeaksVingt-cinq ans après la mystérieuse affaire Laura Palmer, jamais résolue malgré l’enquête de l’agent spécial Dale Cooper, le FBI met la main sur un coffre dont il ne divulgue pas la provenance. Dans ce coffre, un énorme dossier. Une agente est chargée d’analyser la somme de documents qu’il contient, et qui tous concernent l’étrange ville de Twin Peaks. Elle doit aussi déterminer l’identité de celui qui l’a constitué. Elle y découvre des secrets sur la vie des habitants, mais aussi les rapports d’enquête de Dale Cooper qui s’est depuis volatilisé, des extraits de journaux, un compte-rendu d’autopsie, des lettres et d’autres  enseignements classifiés. Que s’est-il passé depuis la disparition de la jeune femme et pourquoi un  » archiviste  » anonyme a-t-il compilé un tel dossier sur la ville et ses origines ?

 

 

Baptiste Vignol, Téléphone, 3400 nuits, éd. Gründ, 24,95€

telephoneL’histoire de Téléphone, c’est une folle aventure pleine de rêve, de drogue, d’argent trop vite gagné, d’orgueil démesuré et d’amours qui finissent mal. Le rock’n’roll en somme, dans toute sa mythologie !
Un livre simple, bourré de photos, d’anecdotes et de tous les souvenirs pour ceux et celles qui ont grandi avec ce groupe. À lire avec la larme à l’œil.

 

 

 

Philippe Lechermeier, Rébecca Dautremer, Une Bible, ancien testament, éd. Gautier Languereau, 18,9€

bibleLa Bible comme un roman ! La Bible est constituée de centaines d’histoires qui ont façonné nos civilisations. Pour chacun d’entre nous, croyant ou non, connaître ces histoires dans leur richesse est un formidable voyage. Philippe Lechermeier nous y convie ici. En habile conteur et véritable magicien de la langue, il réinvente une forme pour chacune d’elles et recrée ainsi « Une bible » afin que la transmission culturelle s’accomplisse. Dans un même esprit de respect et d’entière liberté, Rébecca Dautremer repousse les frontières de son art pour mieux revisiter les scènes ainsi racontées et faire voler en éclat le cadre de nos représentations
habituelles.

 

 

BANDES DESSINEES

Mathieu Bablet, Shangri-La, éd. Ankama, 19,9€

shangrilaL’humanité enfermée dans un gigantesque vaisseau qui ressemble surtout à un grand centre commercial, un projet aussi fou que meurtrier, un petit groupe secret qui décide de défier le consortium Tianzhu Enterprise, seul maître absolu à bord. Mathieu Bablet au mieux de sa forme. Décidément, Ankama on vous aime !

 

 

 

Kerascoët & Hubert, Beauté, intégrale, éd. Dupuis, 28€
beauteJeune paysanne à la laideur repoussante, Morue se voit un jour exaucer son vœu le plus cher : la beauté. Mais de tels charmes ne sont pas sans contreparties, et la jeune fille, devenue irrésistible, devra apprendre à survivre à la malédiction d’être si désirable. Cruel et flamboyant, comme le sont toujours les contes de fées, Beauté est également une fable sur l’orgueil et l’apparence.

 

 

 

 

Jordi Lafebre, Zirdou, Les beaux étés, éd. Dargaud (2 tomes parus), 13,99€

beauxetesAoût 1973. Zidrou et Lafebre nous font une place dans la 4L rouge Esterel de la famille Faldérault : entre les parents et les 4 enfants, nous voici en route vers le Midi pour de « beaux étés » ! Chaque année, les mêmes rituels : Pierre, le père, rend ses planches de B.D. en retard, les chansons de vacances, l’étape pique-nique. Un mois pour oublier le quotidien, le couple qui bat de l’aile, Tante Lili malade. Des souvenirs à engranger qui font que la vie est plus belle, des moments précieux pour se rappeler l’essentiel. Cap au sud !

 

 

 

Craig Thompson, Space Boulettes, éd. Casterman, 24,95€

spaceboulettesPour Violette, la famille est ce qu’il y a de plus précieux dans toute la galaxie. Alors le jour où son père disparaît au cours d’une mission dangereuse, hors de question d’attendre sagement son retour : oubliant toute prudence, elle se lance à sa recherche, accompagnée d’une bande d’amis un peu « spatiaux »… Mais l’espace est vaste et dangereux, et Violette va vite découvrir que son père est dans une situation TRÈS périlleuse, sa vie ne tenant qu’à un fil ! Dès lors, rien n’arrêtera Violette dans sa quête pour le tirer d’affaire et sauver sa famille. Space Boulettes conjugue les thèmes de la famille, de l’amitié et de la loyauté, tout en
invitant le lecteur à s’interroger sur les défis sociaux et écologiques de notre monde.
Dès 9 ans.

 

Frédéric Maupomé, Dawid, Supers, éd. De la Gouttière (2 tomes parus), 18€ à 19€

supersMat, Lili et Benji, trois enfants réfugiés d’une autre planète, ont été abandonnés sur Terre par leurs parents. Dotés de super-pouvoirs, ils se retrouvent livrés à eux-mêmes. Tiraillés entre le désir de mener une vie normale parmi les humains, la peur d’être découverts et, pour les plus petits, l’envie de découvrir qui ils sont et ce dont ils sont capables, ils affrontent une nouvelle rentrée des classes sur Terre qui s’annonce des plus mouvementées ! Dès 8 ans.

 

 

 

Nob, Dad, éd. Dupuis (3 tomes parus), 9,6€ à 10,6€

dadDad, le comédien au chômage et père à temps plein, va devoir accepter à contrecoeur une nouvelle présence féminine dans son appartement. Alors qu’il était déjà bien occupé à gérer les revendications de son aînée Pandora, les garçons qui tournent autour d’Ondine l’adolescente, les jouets éparpillés de la petite Roxane et les balades au parc de la dernière, Bébérenice, l’installation pour quelques jours de la mère de sa seconde fille sur le canapé du salon risque bien d’être de trop. Car Rose, grandiloquente actrice, n’est pas des plus discrètes… Mais qu’importe, malgré les histoires des adultes, une chose est sûre : chez eux, il y aura toujours des rires, des crises, des repas à préparer, des sorties d’école, des copines et des amoureux. Dès 7 ans.

 

 

Plessix, Le Gall, Là où vont les fourmis, éd. Casterman, 18€

laouvontlesfourmisOù vont-elles, ces processions de fourmis qui sillonnent inlassablement le sable du désert ? Vers quelle mystérieuse destination ? C’est à cela que songe le jeune Saïd, en négligeant de garder le troupeau de son terrible grand-Père. En les suivant un jour, accompagné de la prodigieuse chèvre parlante Zakia, Saïd va triompher des djinns, des sortilèges et des enchantements, découvrir l’amour et finalement trouver un grand-père, un vrai. Dès 8 ans.

 

 

 

Kickliy, Musnet, éd. Dargaud (3 tomes parus), 12,99 €

musnetUn jour de printemps, Musnet, un jeune garçon souris, vagabond et orphelin, arrive à Giverny. Dans le domaine du peintre Monet, il trouve enfin des amis, une famille et une raison d’être. Il veut devenir peintre !
Une très belle introduction à la peinture à travers tout une galerie de personnages tous aussi attachants que drôles. Dès 7 ans.

 

 

 

 

JEUNESSE

Hélène Gaudy, Simone Rea, Je veux enlever la nuit, éd. Cambourakis, 14€

jeveuxenleverlanuitOscar n’aime pas la nuit, il préfère jouer, courir, dessiner… mais surtout pas dormir ! Alors, patiemment, sa maman – qui, elle, aimerait bien dormir de temps en temps – lui explique toute la richesse que recèle l’obscurité, pour peu qu’on laisse vagabonder ses sens et son imagination : la lumière éteinte, le noir s’allume et l’enfant s’endort dans la douceur de ses mille nuances, du noir un peu bleu au noir tout chaud ou lumineux.
Un album d’une grande tendresse sur le thème des endormissements difficiles, servi par les illustrations subtiles et feutrées de Simone Rea et la plume délicate d’Hélène Gaudy. Dès 4 ans.

 

Hiroko Motai, Marika Maijala, Mille milliards de pères Noël, éd. Cambourakis, 14€

millemilliardsperenoelAuparavant les enfants étaient suffisamment peu nombreux sur la planète pour que le Père Noël puisse remplir seul sa mission. À savoir, donner un cadeau à chacun. Mais avec le temps, la population a augmenté, le nombre d’enfants également et le Père Noël s’est trouvé fort surchargé. Une seule solution donc : prier pour qu’on le démultiplie en deux, puis quatre, puis dix, puis un million de pères Noël. Dès 5 ans.
Malika Doray, Annelore Parot, Quand un enfant s’endort, Seuil jeunesse, 13,9 €

quandunenfantsendortQuand un enfant s’endort… un petit rêve apparaît. Quand un deuxième enfant s’endort… son rêve ne tarde pas à arriver. Quand un troisième enfant s’endort… son rêve pointe le bout de son nez. Au rythme d’un joli texte-comptine, les rêves de six adorables enfants blottis sur un arbre vont ainsi apparaître et s’additionner au fil des pages étoilées. Dès 3 ans.

 

 

 

Mrzyk & Moriceau, Panique au village des crottes de nez !, éd. Les fourmis rouges, 14 €

paniqueauvillagedescrottesdenezAu village des crottes de nez, la famille Loulou habite une Jolie maison-nez. Tout va super bien, jusqu’au jour où la maison-nez de Papy-Boulette est saccagée par un doigt géant… Dès 3 ans.
Adam Frost, Un livre génial sur mon corps génial, éd. De la Martinière, 8,9€

livregenialsurmoncorpsgenial

Des anecdotes aussi inattendues qu’exactes sur toutes les magies dont notre corps est capable. Fascinant ! Dès 10 ans.

 

 

 

 

Piotr Socha, Abeilles, éd. De La Martinière jeunesse, 18 €

abeillesSaviez-vous que les abeilles existaient avant les dinosaures ? Que dans l’Antiquité, le miel était considéré comme un produit de beauté qu’on utilisait aussi bien sur les vivants que sur les morts ? Que Napoléon avait fait de ce modeste insecte l’un des symboles de son pays ? Que les abeilles possèdent six petites pattes dont deux équipées d’un peigne et d’une brosse pour faire des pelotes de pollen ? Bienvenue dans le royaume magique des abeilles !
Nature, science, histoire, géographie, société… Dans ce livre apprenez à reconnaître les différents types d’abeilles. Découvrez leurs habitudes, leurs rôles, leur vie dans la ruche, la pollinisation, la fabrication du miel, et malheureusement les causes de leur disparition. Un livre référent d’exception, aux illustrations drôles et élégantes, sur l’un des insectes les plus importants de la nature. Dès 9 ans.

 

Christelle Dabos, Les fiancés de l’hiver, Gallimard Pôle Fiction, 8,65€

lesfiancesdelhiverSous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle,
capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Dès 13 ans.

 

 

 

Matt Haig, Un garçon nommé Noël, illustré par Chris Mould, éd. Hélium, 13.9€

garconnommenoelComment le jeune Nicolas quitta Kristiinankaupunki, partit vers le Grand Nord, gravit la Très Haute Montagne, découvrit Lutinbourg et devint le Père Noël !
Un récit plein d’humour, d’épreuves, de joie et de partage, à dévorer avant, pendant et après Noël. Dès 10 ans et sans limite d’âge.

 

 

 

 

Marie-Aude Murail, Miss Charity, éd. L’école des loisirs, 15€

misscharityCharity est comme tous les enfants : débordante de curiosité. Mais voilà, une petite fille de la bonne société anglaise des années 1880, ça doit se taire et ne pas trop se montrer, sauf à l’église, à la rigueur. Pour ne pas devenir folle d’ennui, ou folle tout court, elle élève des souris dans la nursery, dresse un
lapin, étudie des champignons au microscope, apprend Shakespeare par cœur.
Un roman à dévorer dès 12 ans.

 

 

Estelle Faye, Porcelaine, éd. Hélios, 7,9€

porcelaineChine, vers l’an 200. Xiao Chen est un comédien errant, jeté sur les routes par un dieu vengeur. Un masque à forme humaine dissimule son faciès de tigre, tandis que son coeur est de porcelaine fêlée. Son voyage va durer plus de mille ans. Au cours de son périple, il rencontrera Li Mei, une jeune tisseuse, la Belle qui verra en lui plus qu’une Bête. Celle qui, sans doute, saura lui rendre son coeur de chair. Cependant Brume de Rivière, fille-fée jalouse et manipulatrice, intrigue dans l’ombre contre leur bonheur. Pendant presque quinze siècles, rivalités et amour s’entrecroisent, tissant une histoire de passion, de tendresse et de sacrifice, sur fond de magie et de théâtre. Dès 14 ans.

 

 

 

Et plein d’autres propositions et conseils en venant nous voir directement !

 


Douce mélancolie…

souslavague

Errances et égarements d’un propriétaire viticole, de son étrange chauffeur et d’un chevreuil rescapé… Entre comédie sociale et fable décalée, un roman étrange et attachant. Sophie.

Anne Percin, Sous la vague, éd. du Rouergue, 18.8 €

 

 

 


Un premier roman à découvrir !

unebouchesanspersonne

Toutes les nuits, ce comptable au visage toujours dissimulé par une écharpe trouve refuge dans le même bar, avec les mêmes habitués. Un soir, il est obligé de se dévoiler, bouleversant ainsi sa vie et celle de son entourage.

Un roman étrange et poétique, qui nous rappelle avec délectation l’imaginaire de Boris Vian. Sophie.

Gilles Marchand, Une bouche sans personne, éd. Aux forges de Vulcain, 17 €

 

 

 


Le théâtre de la fin du monde

station-eleven

Le chaos s’est installé suite à une pandémie foudroyante, mais pour cette petite troupe d’acteurs et de musiciens itinérants, continuer à sillonner les routes pour jouer Shakespeare dans les communautés qui ont pu s’organiser, c’est lutter pour la vie et la beauté. C’est prolonger l’humanité, « parce que survivre ne suffit pas ». Sophie

Emily St. John Mandel, Station Eleven, éd. Rivages, 22 €

 

 

 


Superman est communiste

9782365772228_1_75-1

Vous connaissez Superman. Tous. Cette icône typiquement américaine. Maintenant imaginez qu’il a atterri en URSS. Imaginez que Batman soit un dissident. Imaginez… Non lisez cette bd. Olivier.

Marc Millar, Dave Johnson, Superman Red Son, Urban Comics, 15 €

 

 

 

 


Lecture rock

vintage

Avec Vintage, Grégoire Hervier nous embarque dans un road trip bien rock’n’roll. Un de mes coups de cœur de la rentrée. Sophie.

Grégoire Hervier, Vintage, éd. Le Diable Vauvert, 18.5€

Venez rencontrer Grégoire Hervier à la librairie le 16 novembre 2016, à 19h !